Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti



Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.

-33%
Le deal à ne pas rater :
Casque The Mandalorian, Casque électronique Premium Star Wars
100.99 € 149.99 €
Voir le deal

3 participants

Les problématiques du Département du Sud-Est d’Haïti

avatar
gwotoro
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 3974
Localisation : Canada
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: le balancier

Les problématiques du Département du Sud-Est d’Haïti Empty Les problématiques du Département du Sud-Est d’Haïti

Message  gwotoro Lun 26 Fév 2007 - 20:00

Les problématiques du Département du Sud-Est d’Haïti

mlominymd@yahoo.fr / apdese@yahoo.com



Dr. Michel Lominy., président de l’Apdese

Le développement d’Haïti passera nécessairement par la Régionalisation. Entendez par là: Décentralisation et Déconcentration. Aussi, l’Association pour la promotion et le développement économique du Sud-Est (Apdese) livre-t-elle à la méditation des Haïtiens, où qu’ils se trouvent, le fruit de ses réflexions sur les problématiques auxquelles elle est obligée de faire face pour atteindre les objectifs chers à tous les sudessois: de création de richesses, d’emplois productifs et d’éradication de la pauvreté dans la région.

1._La problématique de faire ou d’actualiser l’inventaire des ressources naturelles et humaines du Département en vue de l’aménagement du territoire, et la problématique de mettre en communication les 500 000 habitants de ce Département pour en faire un vaste marché intérieur justifiant les investissements dans les Infrastructures de base.

2._La problématique de la création dans le Sud-Est :
a) d’un Fonds d’investissement dans les infrastructures de base : (Electricité, Télécommunications, Routes principales et routes secondaires, Adduction d’eau, Port , Aéroport).
b) d’une banque de développement disposée à investir dans les domaines suivants: Tourisme, Industrie des loisirs et du bien-être, Industrie informatique, Halieutique, Agriculture, Agro-industrie.
c) d’un fonds d’entretien des routes et d’un service public chargé de la construction et de l’entretien des voies publiques.

3._La problématique de la scolarisation obligatoire de tous les enfants du département jusqu’à l’âge de 16 ans et la problématique de doter le département d’un Lycée technique, et des Écoles professionnelles (Formation des citoyens).

4._La problématique de la Fondation de l’Université du sud-est et de .la construction d’un Palais des Congrès.

5._La problématique de l’électrification du Département en tenant compte de l’aménagement du territoire. Au départ, il nous faut 100 MW.

6._La problématique de la construction de l’autoroute de l’électricité (le réseau):
Une ligne à haute tension de transport de l’énergie électrique, fiable et sécuritaire, couvrant tout le territoire du Département.

7._La problématique de passer du diesel (trop cher) à l’hydro, ou au charbon minéral, ou au Mazout (plus économiques) comme principale source de production de l’électricité. Sans oublier l’énergie éolienne, l’énergie solaire, la biomasse, l’énergie marémotrice, les vagues de la mer, et toute autre forme d’énergie renouvelable là où c’est possible et rentable.

8._La problématique de l’implantation d’un Terminal pétrolier pour les besoins du transport terrestre, maritime et aérien et d’un Terminal minéralier (charbon minéral) pour la production d’électricité dans le département.

9._La problématique de la construction d’un axe routier principal revêtu d’environ 200 kms, La Trans-Sud-Est, traversant tout le département, des Anse-à-Pitres aux Côtes de Fer et faisant la jonction avec la Nationale No:2 vers l’ouest. La construction de Routes secondaires revêtues menant à nos sites touristiques (Etang Bossier, Basin-bleu, Grotte Séjourné, Plateau de Ridoré à la Vallée, Fort Blockhauss, Fort Ogé, Cap-rouge, Forêt des Pins, Parc la visite à Seguin, Chute Pichon, Lagune des huîtres, Nan Pikèt etc.) et à nos greniers de denrées alimentaires. (Marbial, Cochon gras, Cap-rouge, Seguin, Thiotte, etc..) En d’autres termes la problématique de la construction de l’infrastructure routière du Département, reliant toutes les communes à Jacmel, faisant de celle-ci la métropole du département pour de bon.

10._La problématique de l’organisation et de la modernisation du Cabotage reliant les différentes communes du département tout en prenant des dispositions pour éviter la pollution de la mer le long des côtes.

11._La problématique de l’adduction d’eau courante dans les 10 communes pour une distribution régulière d’eau saine même en temps de pluie.

12._La problématique de fournir aux Sud-Essois un service moderne de télécommunications leur permettant de communiquer entre eux et avec l’extérieur et favorisant l’utilisation des nouvelles technologies de l’information et des communications (NTIC).

13._La problématique de la construction dans le Département d’un Aéroport international moderne.

14._La problématique de la mise en service et de la gestion du Port de Jacmel:

a) La construction d’un brise-lames à l’entrée du port pour le protéger contre la houle et les vagues du large.

b) Le doter d’équipements pour le débarquement des touristes pour le port de croisière et aussi pour le chargement et le déchargement des navires marchands pour le port commercial.

c) La construction d’une voie d’accès et de sortie des containers différentes de celle que doit emprunter le touriste et l’aménagement d’un terre-plein pour l’entreposage des containers.

15._La problématique de concevoir, d’élaborer et de pratiquer une politique de conservation de l’eau: la construction de « barrages- réservoirs » de retenue d’eau de nos rivières et cours d’eau, de citernes géantes et de lacs collinaires en des endroits appropriés. Cette eau servira: soit à produire de l’énergie électrique, soit à pourvoir à l’alimentation des villes en eau, soit à l’irrigation des cultures, soit à l’alimentation des nappes phréatiques. Aucune goutte d’eau ne devrait aller se perdre inutilement dans la mer.

16._ La problématique de la protection de l’environnement, de refaire les surfaces de nos montagnes érodées par des travaux de protection des sols et des bassins versants, et leur reboisement par la plantation d’agrumes et d’autres arbres fruitiers.

17._ La problématique de l’irrigation de 6000 hectares de terre de la plaine de Meyer et des Orangers.

18._La problématique de la construction d’un Centre médical moderne de diagnostic et de soins d’urgence, d’hospitalisation de courte durée et de chirurgie d’un jour desservant tout le département.

19._La problématique de la construction d’un stade moderne de jeux pour les compétitions sportives nationales et internationales (football, volley-ball, natation, tennis etc.)

20._La problématique de remettre en état les sites historiques et les sites touristiques du département (Etang Bossier, Basin-bleu, Grotte Séjourné, Plateau de Ridoré à la Vallée, Fort Blockhauss, Fort Ogé, Cap-rouge, Forêt des Pins, Parc la visite à Seguin, Chute Pichon etc.) et en particulier la transformation de Raymond les Bains, de Ti Mouillage, de Nan Pikèt, de Lagune des huîtres, et autres plages de la région en vraies stations balnéaires dotées de toutes les commodités usuelles.

21._La problématique de ce que nous pouvons faire du «moulin Price» en termes d’attrait touristique.

22._La problématique de la formation d’un comité permanent pour l’organisation rationnelle du Carnaval.

23._La problématique de la formation du personnel de service dans les hôtels et les restaurants du Sud-Est.

24._La problématique de la formation d’un corps de sapeurs- pompiers desservant tout le département.

25._La problématique de la planification urbaine au niveau des différentes communes du département pour éviter les bidonvilisations sauvages et intempestives comme on en voit à Port-au-prince et au Cap-Haïtien et en particulier la création d’une commission d’urbanisme du département ayant le statut légal, le budget et l’effectif de techniciens capables d’élaborer le Plan Directeur du grand Jacmel, la Métropole, et des autres communes du département.

26._La problématique de la restauration de la Cathédrale St. Jacques & St. Philippe et des Églises des différentes communes du Département.

27._La problématique de la restauration du marché central (marché en fer) en face de la cathédrale et de sa transformation en un “marché sec”, ou même sa délocalisation et son remplacement par une place publique.

28._La problématique de la construction et de l’aménagement d’autres marchés publics couverts, conformes à l’hygiène et dotés de toutes les commodités usuelles (abattoir inclus), à Jacmel et dans les autres communes du département, et mettre fin à cette occupation intempestive des rues et trottoirs de la ville par des marchandes et marchands ambulants.

29._La problématique du financement et de la gestion de la collecte des déchets de toutes les communes; et la problématique de trouver des sites de décharge appropriés.

30._La problématique de fournir une autre voie d’accès à Jacmel afin de court-circuiter et donc d’éviter le goulot d’étranglement que représente le marché Geffrard..

31._La problématique de la construction d’une Gare routière moderne (Terminal) à l’entrée de Jacmel.

32._La problématique du drainage rationnel des eaux de pluie et du contrôle des crues de la rivière des Orangers et de la Gosseline afin d’éviter les dégâts que nous connaissons chaque année le long de leur cours.

33._La problématique du drainage sanitaire et du pavage des rues du bas de la ville de Jacmel et de certaines autres artères importantes. (Rue Isaac Pardo entre autres).

34._La problématique de la construction du Musée du Département (à la fois musée des Beaux Arts, musée historique, musée archéologique, musée du carnaval).

35._La problématique de la construction d’un boulevard promenade faisant le tour de la baie de Jacmel, du Cap des Maréchaux à Pointe Baguette.

36._La problématique de la construction d’un boulevard côtier à vocation touristique et récréative sur les 24 kms reliant Jacmel à Marigot.

37._La problématique de l’achèvement de la route panoramique reliant Port-au-Prince à Jacmel en passant par kenscoff, Furcy, Seguin, Fond-Jean-Noel, Pérédo et faisant la jonction avec la Trans-Sud-Est.

38._La problématique de la construction de villes et villages en des endroits ou sites appropriés du département, afin de regrouper les populations rurales et faciliter leur approvisionnement en services essentiels de base: électricité, eau courante, téléphone, écoles, hôpitaux, centres de santé, stades de jeux, églises, temples etc.

39._ La problématique de doter le Département, une fois les infrastructures de base installées et fonctionnelles, d’une solide et importante économie de service capable de suppléer l’Agriculture, la Sous-traitance et l’Agro-industrie, à travers la construction d’hôtels, de palais des congrès, de stades modernes de jeux, de maisons de vacances et de retraites pour personnes âgées, de casinos, la remise en état de nos sites historiques, la transformation de nos plages en vraies stations balnéaires pour le confort des vacanciers et des touristes, etc.

40._La problématique de convaincre les Haïtiens (Secteur privé, Société civile en général, Haïtiens vivant à l’étranger), qu’ils ont leur rôle à jouer dans la lutte contre le chômage, la pauvreté et son corollaire l’exclusion sociale, par la création de richesses, dans un partenariat avec l’État, sans nécessairement s’immiscer dans la politique politicienne intéressée et partisane.

41._La problématique de convaincre les Représentants de l’État de l’absolue nécessité de conclure ce partenariat accepté et bien compris par et entre l’État d’une part, le Secteur privé et la Société civile en général d’autre part, et dans certains cas un Partenaire étranger, afin de trouver la meilleure issue possible à ces problématiques.

Une issue heureuse à ces problématiques permettra au Département du Sud-Est de passer de plain-pied au statut de «zone émergeante» d’Haïti et ouvrira la voie à son développement économique et social tout en servant de modèle aux autres régions du pays.

Seulement voilà, pour réaliser ce programme minimum, il nous faudra « de la volonté, de l’audace et de l’imagination »; encore de la volonté, de l’audace et de l’imagination; toujours de la volonté, de l’audace et de l’imagination.

lundi 26 février 2007


Dernière édition par le Mar 6 Mar 2007 - 8:03, édité 1 fois
Rodlam Sans Malice
Rodlam Sans Malice
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

Les problématiques du Département du Sud-Est d’Haïti Empty Re: Les problématiques du Département du Sud-Est d’Haïti

Message  Rodlam Sans Malice Mar 27 Fév 2007 - 20:13

Ce ne sont pas seulement les problematiques du Departement du Sud'Est ;c'est de preference les problematiques de tout le pays qui doit etre reconstruit.Avons-nous vraiment la volonte,l'audace et l'imagination pour accomplir cette tache?Il faudra une tete ensemble de tous les haitiens pour la realiser et c'est la que reside le problème.Il y a trop de paresseux qui ne veulent que jouir de leurs salaires sans rien faire.Est-ce pourquoi ils ont fait de la politique la seule industrie du pays.Yo tout vle Presidan.
Kiloutou
Kiloutou
Star
Star


Masculin
Nombre de messages : 367
Localisation : Aquin
Loisirs : travaille
Date d'inscription : 27/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le discret

Les problématiques du Département du Sud-Est d’Haïti Empty Re: Les problématiques du Département du Sud-Est d’Haïti

Message  Kiloutou Mer 28 Fév 2007 - 2:26

La problématique de doter une ligne de chemin de fer électrique reliant port-auprince jacmel équiper d'une vingtaine de voiture moderne.

La problématique de doter la ville de jacmel 6 lignes de tramway et une trentaine de lignes d'autobus.

La problématique de tranferer la capitale d'administrative à jacmel.

Il nous faudra de la volonté, de l'audace, et de l'imagination, meme s'il nous faudra encore, encore plus d'un million d'année, non excuse moi 203 années

Contenu sponsorisé


Les problématiques du Département du Sud-Est d’Haïti Empty Re: Les problématiques du Département du Sud-Est d’Haïti

Message  Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Ven 9 Déc 2022 - 17:47