Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti



Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.

Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon EB12.5 : commander le coffret ETB Zénith Suprême
Voir le deal

SIPOTÈ MARTELY PANIKE,EKSITE BISWIT LETA, AGRESYON KONT EKIP MANIGAT MIREBALAI

Rico
Rico
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

SIPOTÈ MARTELY PANIKE,EKSITE BISWIT LETA, AGRESYON KONT EKIP MANIGAT MIREBALAI   Empty SIPOTÈ MARTELY PANIKE,EKSITE BISWIT LETA, AGRESYON KONT EKIP MANIGAT MIREBALAI

Message  Rico Mer 16 Mar 2011 - 11:03

SIPOTÈ MARTELY PANIKE,EKSITE BISWIT LETA, AGRESYON KONT EKIP MANIGAT MIREBALAI   Tumblr_li5ko72ZU41qg09giSIPOTÈ MARTELY PANIKE,EKSITE BISWIT LETA, AGRESYON KONT EKIP MANIGAT MIREBALAI   Tumblr_li5jt03X3k1qg09gi
Technicien du Groupe Barikad qui est blesse
SIPOTÈ MARTELY PANIKE,EKSITE BISWIT LETA, AGRESYON KONT EKIP MANIGAT MIREBALAI   Tumblr_li5kp7rc2m1qg09gi

PARTISANS DU RNDP ATTAQUÉS





Haïti-Elections-J-5
Un meeting de Mirlande Manigat à Mirebalais tourne à l’affrontement : Plusieurs blessés


Contrainte de renoncer à s’adresser à ses
partisans et d’abandonner précipitamment la ville, théâtre de tirs
nourris et de jets de pierre, la candidate démocrate-chrétienne dénonce
l’attitude, une fois de plus, violente des supporters de son rival,
Michel Martelly, et s’apprête à protester officiellement auprès de
l’institution électorale


mercredi 16 mars 2011,

Des affrontements à coups de pierre ayant opposé, au milieu de tirs nourris, des partisans de Michel
Martelly et de Mirlande Manigat, ont fait plusieurs blessés légers, lors
d’un meeting de la candidate démocrate-chrétienne qui a dû être annulé
mardi après-midi à Mirebalais (Bas-Plateau Central, centre), un nouvel
épisode de violence qui marque la campagne électorale entrée dans sa
dernière ligne droite.


Evacuée d’urgence par les membres de sa sécurité rapprochée avec le
soutien des agents de l’Unité départementale de maintien d’ordre (UDMO),
Mme Manigat a sévèrement condamné ces "nouvelles provocations" des
partisans de "Sweet Micky" et annoncé son intention d’adresser dès
mercredi une "protestation formelle" au Conseil électoral provisoire.


Suite à des jets de pierre, de nombreux coups de feu ont retenti
provoquant des scènes de panique au moment où le service d’ordre tentait
de maîtriser des individus chauffés à blanc qui avaient investi la
foule avec des posters de Michel Martelly.

Parmi les blessés que le correspondant local de Radio Kiskeya a pu
remarquer figurait un des musiciens du groupe rap vedette Barikad Crew
(BC) ayant endossé la candidature de la professeure Manigat.


Sans avoir eu le temps de s’exprimer devant de nombreux supporters
qui l’attendaient, l’aspirante à la Présidence a été contrainte de
quitter précipitamment la place publique de Mirebalais où devait se
tenir le rassemblement.

Les incidents ont touché d’autres secteurs de la ville et l’Hôtel
Mirage, un établissement appartenant à un partisan de Michel Martelly, a
essuyé des jets de pierre.

Intervenant en direct sur les ondes de Radio Kiskeya au "Jounal 4è"
(l’édition de 16 heures), Mirlande Manigat a dénoncé les "attaques
systématiques" des partisans de son rival dans ses différents
déplacements électoraux.


Une situation qu’elle qualifie d’inadmissible en soulignant qu’à
Mirebalais des hurleurs ont causé un vacarme insupportable pendant trois
quarts d’heure.

Elle s’est, par ailleurs, plainte de la passivité de la police qui n’aurait rien fait contre les agresseurs.

La candidate entend aller jusqu’au bout de sa campagne après avoir
effectué une tournée globalement satisfaisante dans le département du
Centre qui l’a aussi conduite à Hinche, Cerca Carvajal et Boucan Carré.


A cinq jours d’un deuxième tour historique, l’intolérance et la
tension semblent gagner nettement du terrain après déjà de graves
incidents qui avaient fait plusieurs blessés lors d’un autre meeting de
Mirlande Manigat, la semaine dernière au Cap-Haïtien (nord).

L’Organisation des Etats américains a condamné lundi ces violences
électorales et exhorté les deux camps à calmer leurs partisans en vue de
rendre le scrutin de dimanche pacifique.


La démocrate-chrétienne a notamment reçu au cours des dernières 24
heures le soutien de la ministre de la culture, Marie Laurence Jocelyn
Lassègue, qui a obtenu une mise en disponibilité, et de quatre syndicats
d’enseignant. spp/Radio Kiskeya


Dernière édition par Rico le Mer 16 Mar 2011 - 12:36, édité 3 fois
Rico
Rico
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

SIPOTÈ MARTELY PANIKE,EKSITE BISWIT LETA, AGRESYON KONT EKIP MANIGAT MIREBALAI   Empty Re: SIPOTÈ MARTELY PANIKE,EKSITE BISWIT LETA, AGRESYON KONT EKIP MANIGAT MIREBALAI

Message  Rico Mer 16 Mar 2011 - 11:58

NAN PEYI KOTE GEN RESPÈ RÈG JWÈT YO, YON POLIS BYEN EKIPE, SE TA METE SIRO POU MALENDREN.

Alos ki laperèz patizan Martelly yo genyen la. Mwen te kwè yo an MAJORITE.

Poukisa anpeche swadizan ti minorite zwit mennen kapay yo komsadwwa.

Non panik nan kan koken, yo konprann saki pral rive yo 20 mas.

Eske yo pral leve eskonbrit, pete loby pou anpeche eleksyon an.

Ki sayo menm santi, poukisa yo gen laprèz o pwen pa vle lot kandida mennen kanpay li.
Rico
Rico
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

SIPOTÈ MARTELY PANIKE,EKSITE BISWIT LETA, AGRESYON KONT EKIP MANIGAT MIREBALAI   Empty Re: SIPOTÈ MARTELY PANIKE,EKSITE BISWIT LETA, AGRESYON KONT EKIP MANIGAT MIREBALAI

Message  Rico Mer 16 Mar 2011 - 13:01

Les pieds dans le plat: Haiti, 20 mars 2011, par Gary Victor


VAGUE DU FUTUR 16 Mar 2011, 4:41 pm CET


Il faut le répéter, le marteler. Jamais sortis des
miasmes du duvaliérisme en dépit des gesticulations des uns et des
autres, tous les gouvernements qui ont suivi ont repris les mêmes
postures, les mêmes comportements, à la seule différence, qu'avec
la nouvelle conjoncture internationale et les côtes américaines
proches, il y a des choses qu'on ne peut plus faire. Mais on a fait
peut-être pire avec la distribution des armes et de la drogue à des
enfants qui allaient devenir des chefs de guerre, des chefs de gang
et les nouveaux chiens de garde des nouveaux pouvoirs. On a
perverti le fonctionnement de nos universités publiques jusqu'à ce
qu'elles soient devenues maintenant. Une classe politique nulle,
sans imagination, méprisant la population, soucieuse seulement de
glorieuses manœuvres d'antichambre pour négocier, avec les princes
du moment, postes et privilèges, a creusé la tombe de ce
pays.

Le dernier épisode de ces doctes politiciens rassemblés pour
demander le départ du président Préval, allumant des bougies et
faisant des professions de foi nationaliste, était pitoyable à en
pleurer. Le peuple dans la rue s'est esclaffé de cette comédie
surtout après avoir entendu les propositions dérisoires, pour ne
pas dire démentielles de ce groupe.














Beaucoup de gens en regardant le débat de mercredi soir
ne se sont pas rendu compte que tout s'est joué dans cet espace de
refus, de rejet, de dégout de cette classe politique dont René
Préval est vu comme l'aboutissement absolu. Madame Manigat a été
égale à elle-même, calme, maîtrisant ses dossiers mais sans
comprendre ou sans vouloir entrer dans la sphère essentielle de
cette confrontation électorale, c'est-à-dire la sanction des
politiques. Michel Martelly a été comme toujours provocateur,
brouillon dans ses propos, brandissant la menace de la rue dans un
mauvais style aristidien, agités, visiblement pas sûr de lui dans
certains moments. Il a seulement compris qu'il devait profiter des
cadavres de cette classe politique que la rivière du dégout
populaire entraine vers la mer. La population veut que ces cadavres
disparaissent vite de leur vue. Alors Martelly martèle, répète à
satiété qu'il faut mettre fin à l'ancien système et qu'il
représente le «nouveau, une autre manière de penser » . Il reprend
des réflexions de la rue : ceux qui étaient au pouvoir ont vu
comment les pays étrangers fonctionnaient. Ils sont revenus comme
s'ils étaient aveugles. Il continue : des gens du Cap sont morts
durant le tremblement de terre à Port-au-Prince parce qu'ils
étaient obligés de venir faire leur passeport à
Port-au-Prince.

Bref mais dévastateur dans un contexte où on ne veut plus de
ceux qui ont piloté l'échec patent de ces vingt dernières années.
Qu'on ne parle même pas de ceux qui ont fait le coup de feu contre
le peuple en 1992-1993. Ceux qui avaient cinq ou dix ans à l'époque
ont aujourd'hui 20, 25, ans et sont à l'université et ont le droit
de vote. Seul ce quotidien ignoré des politiques les intéresse. Les
incapables, les imposteurs qui ont gouverné ce pays durant ces
vingt dernières années n'ont même pas compris qu'une société change
au fil du temps et que le discours politique ainsi que les
pratiques doivent se mettre au diapason. Sauf que, niveau discours
et pratique politique, cela avait été toujours sans
consistance.

Le drame dans cette histoire c'est que tout comme en 1991 ou
le slogan était aussi le rejet des 29 années de duvaliérisme, et
maintenant le rejet de ces 20 ans de maffia de gauche
lavalassienne, le raz de marée des électeurs n'a que son
ressentiment dans sa djakout, sans les outils lui permettant
d'analyser les vraies causes de l'échec et surtout les mécanismes
mis en place pour sa propre manipulation. On ne se pose pas cette
question dans la rue- on ne lui permet pas de poser cette
question-Pourquoi à chaque période électorale, parmi les candidats
en présence, c'est toujours le plus incapable qui passe la rampe
?

On pense immédiatement à Tonton Nord et Firmin, Déjoie,
Jumelle et Duvalier, Aristide et Marc Bazin, Préval et Manigat.
Avant de parler de l'échec des intellectuels, il faudrait avant
tout parler de cette bourgeoisie affairiste haïtienne, bouffeuse de
diplomates, de journalistes et d'experts internationaux,
bourgeoisie qui ne veut s'accommoder que de valets et de médiocres
au pouvoir pour qu'elle puisse continuer à faire des affaires sur
le dos de la population. Il ne faudrait pas aussi oublier
l'international qui tient toujours, sous couvert d'une
non-ingérence hypocrite- à avoir un Yes sir à la présidence.

L'histoire va-t-elle se rejouer à partir des élections du 20
mars ? Celui ou celle qui passe, bien avant la capacité
intellectuelle, aura-t-il ce mouvement d'humeur salvateur contre la
crasse, la boue et la corruption ? Acceptera-t-il de s'imprégner de
ce dégout légitime de la population pour ces pratiques cadavériques
pour donner des coups de balai permanents dans son entourage
proche, pour en chasser les traditionnels requins et prédateurs
salivant à l'idée des contrats juteux qui vont suivre, afin que
finalement on ait un gouvernement dont la priorité devienne le
relèvement de la nation ? Un relèvement qui ne peut passer que par
des politiques visant à faire de chaque haïtien quelqu'un d'autre,
un autre citoyen, certain qu'un mieux-être est possible, que la
merde qu'on veut lui offrir n'est pas son seul horizon, un citoyen
capable de se prendre lui-même en main, et surtout ayant le bagage
intellectuel suffisant pour que dans les années à venir nous
puissions avoir une classe politique déjà capable de jouer son
rôle.

Pour casser le cercle vicieux, on ne peut pas être
gentil.
Il faut casser !







SIPOTÈ MARTELY PANIKE,EKSITE BISWIT LETA, AGRESYON KONT EKIP MANIGAT MIREBALAI   4183998860905596561-349874413874271767?l%3Dvaguedufutur.blogspot
Rico
Rico
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

SIPOTÈ MARTELY PANIKE,EKSITE BISWIT LETA, AGRESYON KONT EKIP MANIGAT MIREBALAI   Empty Re: SIPOTÈ MARTELY PANIKE,EKSITE BISWIT LETA, AGRESYON KONT EKIP MANIGAT MIREBALAI

Message  Rico Mer 16 Mar 2011 - 14:05

Haïti/Violences electorales? : Un dirigeant politique abattu à Port-de-Paix
mercredi 16 mars 2011 à 08:25

Le coordinateur de la plateforme ‘’Alternative’’, Saint-Aubin Michel, a été tué de plusieurs balles dans la nuit du 15 au 16 mars 2011 dans la ville de Port-de-Paix, avons-nous appris.

Le dirigeant politique tentait de regagner sa maison lorsqu’il a été attaqué par des inconnus armés.

Saint-Aubin Michel faisait partie de l’équipe de campagne d’un candidat à la députation pour la circonscription de Port-de-Paix. Il revenait de ses activités électorales, selon les informations disponibles.

Rico
Rico
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

SIPOTÈ MARTELY PANIKE,EKSITE BISWIT LETA, AGRESYON KONT EKIP MANIGAT MIREBALAI   Empty Re: SIPOTÈ MARTELY PANIKE,EKSITE BISWIT LETA, AGRESYON KONT EKIP MANIGAT MIREBALAI

Message  Rico Mer 16 Mar 2011 - 15:02

Mirlandemanigat

Je vous invite à prendre part ce mercredi 16 mars 2011 à l'hôtel Le Plaza à un exposé sur les thèmes du second débat du GIAP à 9hres AM

Il y a environ 5 heures via web .Je vous invite à prendre part ce mercredi 16 mars 2011 à l'hôtel Le Plaza à un exposé sur les thèmes du second débat du GIAP à 9hres AM.

Encore aujourd'hui, on a attaque a Mirebalais.

Au Cap-Haitien, la violence voulait empecher mes rassemblements. Il y eut deux blesses qui se sont rendus a l'Hopital

Trois jeunes sont morts munis des t-shirts de Mirlande Manigat.

Au quartier de Bel-Air, on envoyait des pierres et malgre ca, les gens sont restes calmes pour nous ecouter.

Au quartier soleil, il y avait une victime avant notre arrivee la-bas

Aujourd'hui, on a encore attaque notre camp au Plateau Central.

Mon horaire(suite) Jeudi 17 mars, le Sud’est, Vend 18 mars, fermeture de la Campagne a Leogane, Croix-des-Bouquets, Delmas 2 avec Barikad

Mercredi 16 mars 2011, Artibonite La chapelle, desarmes, verettes, liancourt, pont-sonde, lEsther, Gonainves, Saint marc

Merci aux populations de Grand-Goave, Petit-Goave, Miragoane, Jeremie

Au Cap-Haitien, de l'Aeroport au Parc, des jets de pierres sortaient de partout. Cette intolerance n'est pas acceptable

Le lundi 7 mars 2011, trois jeunes qui collaient des posters pour moi ont trouve la mort avec mes T-Shirts sur eux.

Lors de ma tournee au quartier de Bel-Air, pour quelques secondes, on tirait des pierres pour intimider la population.

Construisons un Etat democratique. Durant mes differentes tournees, des incidents sont arrives: a Cite Soleil, avant mon arrivee, un mort.

Les jeunes du Nord qui veulent voter pour moi, mon programme de gouvernement leur permettra de vivre une nouvelle http://twitpic.com/48huwr
8:31 AM Mar 11th via Twitpic
avatar
Invité
Invité


SIPOTÈ MARTELY PANIKE,EKSITE BISWIT LETA, AGRESYON KONT EKIP MANIGAT MIREBALAI   Empty Re: SIPOTÈ MARTELY PANIKE,EKSITE BISWIT LETA, AGRESYON KONT EKIP MANIGAT MIREBALAI

Message  Invité Jeu 17 Mar 2011 - 11:41




YUN TI DETAY EN PLUS
Rico
Rico
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

SIPOTÈ MARTELY PANIKE,EKSITE BISWIT LETA, AGRESYON KONT EKIP MANIGAT MIREBALAI   Empty Re: SIPOTÈ MARTELY PANIKE,EKSITE BISWIT LETA, AGRESYON KONT EKIP MANIGAT MIREBALAI

Message  Rico Jeu 17 Mar 2011 - 11:50

Kisa fanatik Martelly te vinn fè nan rasanbleman yon kandida opozan. Sa rele PWOVOKASYON, YO PA GEN PLAS YO LA

Sitou lwa elektoral la defann tout advèse manifeste o menm moman, nan menm plas.

SE BAYO SAYO MERITE, E SANBLE YO GENYEN CHANS PASE 3 TI KOLÈ DAFICH YO YO TOUPIZI


.
avatar
Invité
Invité


SIPOTÈ MARTELY PANIKE,EKSITE BISWIT LETA, AGRESYON KONT EKIP MANIGAT MIREBALAI   Empty Re: SIPOTÈ MARTELY PANIKE,EKSITE BISWIT LETA, AGRESYON KONT EKIP MANIGAT MIREBALAI

Message  Invité Jeu 17 Mar 2011 - 14:26

YA MWEN KONPWAN OU RICO!!!

Contenu sponsorisé


SIPOTÈ MARTELY PANIKE,EKSITE BISWIT LETA, AGRESYON KONT EKIP MANIGAT MIREBALAI   Empty Re: SIPOTÈ MARTELY PANIKE,EKSITE BISWIT LETA, AGRESYON KONT EKIP MANIGAT MIREBALAI

Message  Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Sam 3 Déc 2022 - 3:25