Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti



Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.

Le Deal du moment : -59%
TEFAL Marmite 28 cm inox – Tous feux dont ...
Voir le deal
21.99 €

Etre à gauche en Haiti en 2007 : une polémique

avatar
gwotoro
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 3974
Localisation : Canada
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: le balancier

Etre à gauche en Haiti en 2007 : une polémique Empty Etre à gauche en Haiti en 2007 : une polémique

Message  gwotoro Lun 5 Mar 2007 - 20:16

Etre à gauche en Haiti en 2007 : une polémique

dimanche 4 mars 2007

Débat
Par Daniel Simidor

Etre à gauche signifie avant tout engagement et rupture. Ils sont nombreux ceux qui se disent à gauche aujourd’hui, et qui ne feraient même pas de bons pharisiens. On se rappelle ce monsieur bien pensant qui voulait savoir ce qu’il devait faire pour être sauvé. « Donnez vos biens aux pauvres » lui répondit Jésus, « et suivez-moi ». C’était un homme digne qui obéissait aux lois, mais il s’en alla déçu parce qu’il n’était pas prêt à ces conditions là : renoncer à ses privilèges et lutter contre le status quo. [1]

Disons-le sans chichi : aujourd’hui en Haiti, nous avons affaire à une gauche vieillissante et bien pensante qui tient le haut du pavé. Ce sont des gens qui pour la plupart eurent à faire leurs petites ruptures dans les années 1960-70 quand ils étaient étudiants au Canada ou en Europe, mais qui depuis ont « mûri » avec les exigences de leurs carrières, avec le choc de leur retour en Haiti après 1986, ou tout simplement après « l’échec du Socialisme » avec Gorbachov. Caleçons sales ou pas, messieurs, dès qu’il n’y a plus engagement ni rupture, on glisse au centre ou vers la droite ... ou bien tout simplement on se fait hobo ou clochard.

Etre à gauche ou être bon chrétien (c’est presque la même chose), exige qu’on renonce à l’exploitation et à la corruption, grandes et petites, au parasitisme et au fonctionarisme. Moi, je trouve piteux que des gens qui n’ont plus l’âge de Jacques Roumain en sont à justifier leur sinécurisme en évoquant son bref passage dans le service consulaire haitien pendant la deuxième guerre mondiale — à un moment où le mouvement communiste international avait choisi de faire front commun avec les pays capitalistes pour faire échec au fascisme. En dépit de sa tenue soignée qui correspondait à une époque donnée, Roumain reste un modèle de sacrifice et de lutte pour l’émancipation des masses et la souverainneté d’Haiti.

Suite de l'article: http://www.alterpresse.org/spip.php?article5731

    La date/heure actuelle est Sam 26 Nov 2022 - 7:18