Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti



Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.

-40%
Le deal à ne pas rater :
Nike Sportswear Phoenix Fleece – Pantalon oversize taille haute
35.97 € 59.99 €
Voir le deal

13 opérations de chirurgie cardiaque en 10 jours

Maximo
Maximo
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 3182
Localisation : Haiti
Loisirs : football - Gagè
Date d'inscription : 01/08/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

13 opérations de chirurgie cardiaque en 10 jours Empty 13 opérations de chirurgie cardiaque en 10 jours

Message  Maximo Ven 3 Juin 2011 - 6:35

13 opérations de chirurgie cardiaque en 10 jours


Un premier pas vers le développement de cette pratique en Haïti, grâce à la Fondation Chenn l'Espwa Ayiti



Haïti: Du 2 au 13 juin, une équipe de médecins spécialisés en chirurgie cardiaque opérera à la clinique Lambert à Pétion-vIlle, 13 patients dont les conditions médicales nécessitent des opérations cardiaques, identifiés et préparés par le Dr Michel Théard et d'autres cardiologues haïtiens.

« La chirurgie cardiaque est la chirurgie du coeur. Elles est pratiquée tant dans des cas de malformations congénitales que dans des conditions acquises du type, problèmes valvulaires d'origine infectieuse ou problèmes d'ischémie ou autres » explique le Dr Margareth Degand, « et jusqu'à présent, la majorité des patients qui nécessitent une chirurgie cardiaque, doit être orientée vers des centres à l'étranger.»

En effet, à l'heure actuelle, aucun spécialiste ne pratique de chirurgie cardiaque en Haïti. Et pour cause, non seulement, les équipements et le matériel sont très onéreux, mais encore il n'existe aucune structure adéquate pour accueillir une telle unité, et enfin, l'absence de personnel formé à cet effet, rend cette pratique quasiment impossible, sans parler des soins postopératoires, très lourds.

« Dans le passé, des missions étrangères bénévoles ont fait le voyage pour s'occuper de cas peu complexes, opérant à partir de centres hospitaliers locaux et se déplaçant avec leur personnel et l'équipement nécessaires, mais cela remonte déjà à quelque années, mais depuis, plus rien » souligne Dr Degand. « Dans la période post séisme, l'équipe de la Chaine de l'Espoir, association caritative française s'occupant principalement de chirurgie cardiaque pour les enfants défavorisés dans le monde, a volé à notre secours à la rue Lambert, et, leur mission terminée, le Professeur Alain Deloches chirurgien cardiaque et président de l'association, nous a proposé de venir faire de la chirurgie cardiaque pour les enfants d'Haïti atteints de malformation congénitale » rappelle t-elle.

Mission accomplie ! En effet, une équipe de Toulouse ayant à sa tête le chirurgien cardiaque Daniel Roux a opéré cinq cas en mars dernier. Les patients ont bénéficié gratuitement de cette chirurgie qui a eu lieu à la clinique Lambert Santé. En outre, avant que la clinique n'ai été équipée pour ce genre de chirurgie, la chaine de l'espoir avait fait voyager à ses frais en France, cinq autres patients reçus dans des familles d'accueil bénévoles.

Le professeur Deloches, le Dr Theard et le Dr Degand, de concert avec l'Association Haïtienne de Cardiologie on réalisé une étude pour connaitre les besoins du terrain ; celle-ci les a conduit à créer en mars dernier, la Fondation Chenn l'Espwa Ayiti, dont le siège social est situé au 75 rue Lambert. L'objectif de cette fondation : construire en Haïti, une unité cardiaque avec un plateau technique de pointe, qui donnera accès aux interventions cardiaques à la population haïtienne en général. Ce service sera gratuit pour les enfants et les adultes démunis et payant pour les détenteurs d'assurances notamment.

Par ailleurs, la fondation a en tête de devenir un centre de référence pour la zone caribéenne. « En attendant, nous opérerons des missions à un rythme suffisant pour former de jeunes médecins et des infirmiers haïtiens à ce genre de pratique avec des formations sur place et en France afin qu'un jour la fondation puisse être portée par des haïtiens, tout en conservant de la formation continue grâce à nos confrères et partenaires étrangers » explique le Dr Théard.



    La date/heure actuelle est Jeu 6 Oct 2022 - 2:52