Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti



Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.

Le Deal du moment : -50%
Nike Sportswear Club Fleece – Sweat à ...
Voir le deal
29.97 €

3 participants

L'exodus vers la republique voisine a deja commence

avatar
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17750
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

L'exodus vers la republique voisine a deja commence Empty L'exodus vers la republique voisine a deja commence

Message  Joel Ven 15 Oct 2021 - 13:53

MARC;

Comme je le disais deja ,l'exodus des HAITIENS vers la RD a deja formellement commence.

Maintenant ,ce sont les classes dites moyennes ;demain ce seront les autres qui n'ont rien en HAITI.
https://listindiario.com/economia/2021/10/15/692497/haitianos-ricos-compran-negocios-y-rentan-viviendas-en-el-pais

Les riches Haïtiens achètent des entreprises et louent des maisons dans le pays
Ils sont intéressés à s’aventurer dans des investissements situés dans des zones touristiques et des bureaux commerciaux, quittant leur pays en raison de la situation générale de chaos.
Haitianos ricos compran negocios y rentan viviendas en el país
Les consulats dominicains en Haïti continuent de voir augmenter les demandes de visa à mesure que l’incertitude augmente dans ce pays.

Candida Acosta
Saint-Domingue, RD
Ce n’est pas seulement la classe aisée qui quitte Haïti voisin pour la République dominicaine.

De plus en plus arrivent et maintenant ils le font définitivement avec l’achat et la location de biens immobiliers.

Ils achètent et louent des maisons dans la zone urbaine et aussi des locaux commerciaux. En outre, ils sont intéressés à s’aventurer dans des investissements situés dans les zones touristiques et les bureaux commerciaux.

Dans une enquête auprès d’importants « courtiers », tels que l’Association des sociétés immobilières (AEI) et Remax, des données révélatrices ont été obtenues sur le mouvement de ces couches et classes sociales en Haïti face à la crise et à l’insécurité qui prévalent dans ce pays.

Alberto Bogaert, président de l’AEI, a confirmé qu’il y a des gens riches intéressés par la location de locaux d’entrepôts de marchandises, de magasins de vêtements et d’articles ménagers, de restaurants et d’autres établissements dans des « zones très fréquentées » de la capitale.

« Dans mon cas, j’ai récemment travaillé à la location de locaux pour des entreprises de l’avenue Mella, pour un restaurant alimentaire haïtien et un autre pour la vente de vêtements et d’articles ménagers sur l’avenue Duarte, pour des articles en gros », a révélé Bogaert.

Les Haïtiens qui font des affaires quittent leur pays à cause du chaos qui s’y trouve. Beaucoup sont allés au Mexique, au Chili, aux États-Unis et en France à la recherche de travail, comme moyen de subsistance, et les plus riches sont allés avec leurs proches n’importe où.

Haïti traverse une situation sociale difficile qui s’est accrue après l’assassinat du Président Jovenel Moïse.

Un autre agent immobilier confirme qu’elle a récemment loué dans la zone touristique de Las Terrenas
à des familles haïtiennes et leur a vendu un endroit pour installer un bureau.

Un autre courtier immobilier explique qu’il a vendu une maison dans la résidence Isabel Villas et a loué à une autre famille une maison près de la zone de la promenade, à Saint-Domingue.

« Il y a un mouvement, oui, avec les Haïtiens », a déclaré l’homme d’affaires, qui souligne également que des Haïtiens, avec la citoyenneté américaine, achètent des maisons en République dominicaine, dans des projets à faible coût, mais aussi dans des zones exclusives de La Romana et Punta Cana.

Tout le monde veut avoir un appartement ici et apparemment la raison fondamentale est qu’ils sont à côté et viennent avec des dollars.

Location de maisons
Mélido Marte, président de l’agence immobilière Remax Metropolitana, a également confirmé que les locations de maisons et d’entreprises et dans les zones touristiques sont enregistrées par des citoyens haïtiens.

En République dominicaine, il existe une loi sur l’investissement et une autre qui facilite le revenu de retraite, ce qui aide les étrangers légaux à placer des capitaux ici, sans nombreuses restrictions.

L’insécurité vécue par les Haïtiens a commencé à accroître les pressions migratoires vers les grandes villes et les provinces frontalières. Le flux augmente et ils se sont déjà installés dans des endroits résidentiels et autres, tels que des zones montagneuses et agricoles.

Hier, Listín Diario a publié des informations sur l’augmentation des demandes de visa dans les consulats dominicains, avec l’intention de s’installer de ce côté de l’île.

La pauvreté en Haïti est évidente dans les zones rurales et, par conséquent, est le pays le

plus pauvre de l’hémisphère occidental, avec 60% de la population vivant en dessous du seuil de pauvreté.

avatar
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17750
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

L'exodus vers la republique voisine a deja commence Empty Re: L'exodus vers la republique voisine a deja commence

Message  Joel Ven 15 Oct 2021 - 16:14

Plus,sur LISTIN DIARIO


La délivrance de visas dans les consulats de RD reste imparable
Continúa imparable la emisión de visas en los consulados de RD
Gabriel Coplin
Saint-Domingue, RD
Au cours des trois dernières années, 217 863 visas ont été délivrés en faveur des Haïtiens à destination de la République dominicaine, en 2019, lorsque le plus grand nombre a été formulé.

En outre, pour cette année 2021, les chiffres atteignent presque ceux de l’année dernière, comme établi dans une série de documents statistiques du ministère des Affaires étrangères (Mirex).

En 2019, environ 85 864 visas ont été accordés à un nombre égal d’Haïtiens pour des voyages à visiter le pays, que ce soit pour des raisons d’études, de renouvellement de plusieurs entreprises, à des fins de travail, de résidence, de tourisme multiple et simple, de courtoisie, diplomatique et officielle.

En 2019, au cours du trimestre octobre-décembre, c’est à ce moment-là que davantage de permis de visite ont été générés, pour un total de 29 495, le consulat de Port-au-Prince délivrant le plus ces documents.

En 2020, la pandémie de Covid-19 a frappé tous les pays, mais malgré la propagation de la maladie, les délivrances de visas dans le pays voisin ne se sont pas arrêtées, car dans la période correspondant aux mois entre octobre et décembre, 25 219 visas ont été accordés.

Pendant ce temps, au cours des mois de janvier, février et mars, les cinq consulats dominicains en poste en République d’Haïti ont accordé 29 000 autorisations d’entrée.

Cependant, en juin, l’autorisation de visa n’a pas été enregistrée en raison de l’absence de demande. Au total, 52 759 visas ont été approuvés, les visas à renouvellement d’entreprise et les visas diplomatiques étant les plus prédominants.




Plus,sur LISTIN DIARIO


Haïti hors de contrôle et les riches cherchent des visas pour venir dans le pays
George Bazin a déclaré qu’il n’était plus logique de vivre en Haïti parce qu’il n’y avait « aucune sécurité pour personne ».
Haití fuera de control y ricos buscan visas para venir al país
Alors que les forces politiques s’affrontent pour le contrôle du pouvoir en Haïti, les gangs s’emparent et forcent la sortie des secteurs riches et pauvres.

Ricardo Santana
Santiago, RD
La terreur imposée par les groupes de gangs qui contrôlent les quartiers et les rues de Port-au-Prince, du Cap-Haïtien et d’autres villes haïtiennes, l’insécurité généralisée, le chômage, les faillites commerciales, le manque de nourriture, de carburant et d’autres maux, poussent de nombreux Haïtiens de la classe supérieure et moyenne à demander des visas dans les consulats dominicains dans ce pays. pour s’installer ici.

Une source diplomatique dominicaine au Cap Haïtien a confirmé que dans les légations consulaires opérant en Haïti, il y a eu un plus grand flux de personnes de toutes les couches sociales qui veulent obtenir leurs visas pour entrer sur le territoire dominicain.

C’est le cas de George Bazin, un homme qui a fermé son entreprise, avec sa femme et ses deux enfants mineurs, a quitté leur maison et après avoir obtenu des visas dominicains à Port-au-Prince, a décidé d’entrer sur le territoire dominicain.

« Ils nous l’ont donné pour six mois et nous sommes ici depuis deux mois et demi maintenant; nous aimons vraiment ce pays et nous ne voulons pas y retourner », a-t-il ajouté.

Il a dit que lui et sa femme dirigeaient une usine de chocolat à Delma, mais qu’ils étaient victimes d’un gang qui, bien qu’ils n’aient pas été enlevés, ont pillé leur entreprise.

« Pourquoi vivre en Haïti, s’il n’y a pas de sécurité pour personne
et pour rien, et que ces enlèvements ont effrayé les gens », s’est-il plaint.

Bazin est maintenant à la recherche d’un endroit à Santiago pour, avec un partenaire de la même origine, installer son industrie du chocolat moyen.

Son cas n’est pas isolé. Dianny Bisoneaux a déclaré à Listín Diario qu’il y a deux ans, elle a obtenu un diplôme en soins infirmiers de l’Université technologique de Santiago (UTESA) et qu’après avoir été investie, elle est retournée au Cap Haïtien, sa ville, où elle a travaillé à l’hôpital public.

Cependant, elle a déclaré que sa mère, qui avait une fabrique de bonbons et d’artisanat, avait récemment été enlevée et que sa mère, avec elle et deux autres sœurs, avait décidé d’émigrer à Santiago.

La professionnelle a dit qu’elle est maintenant au chômage dans ce pays, parce que son visa est expiré, mais elle dit que, au moins, elle aide sa mère dans une petite usine de bonbons qu’elle a dans le secteur de Bella Vista, au sud-ouest de Santiago.

Sans vouloir revenir
« Nous voulons réglementer notre statut d’immigration dans le pays ; nous ne voulons pas de problèmes avec les autorités et nous ne sommes pas d’humeur à retourner en Haïti, du moins jusqu’à ce que la situation s’améliore », a-t-il souligné.

Jenfrey Dubreiul du Comité de protection civile et de défense du nord-est d’Haïti a ajouté que ce qui se passe dans son pays natal est « regrettable ».

À la merci des membres
d’un gang « Ils vous kidnappent même pour prendre un vélo ; les véhicules sont pris aux gens par la force et ensuite ils doivent les acheter au prix que disent les membres du gang », a-t-il déploré.

Dans ce contexte, il a ajouté que ces gangs sont financés par des enlèvements, des agressions, des pillages d’établissements commerciaux, des ventes de drogue, des escroqueries, du chantage et d’autres crimes.

Dubreiul, qui est en visite en République dominicaine, a déclaré qu’il retournait dans sa ville natale de Cap Haïtien parce qu’il n’avait pas peur des menaces et qu’il continuerait à dénoncer ce qui se passe en Haïti, quel que soit le risque pour sa vie.

« Haïti est invivable en ce moment, d’autres continueront d’arriver dans ce pays, préparez-vous, ce sera le cas », a observé l’activiste.

VAGUE
DE TERREUR Il y a 76 gangs.
Selon les chiffres fournis par la Commission nationale pour le désarmement, le démantèlement et la réintégration, il y a plus de 76 gangs en Haïti.

Actuellement, 500 000 armes illégales circulent dans ce pays. Ces groupes armés ont effrayé les habitants de différentes régions de ce pays, et ceux qui se sont installés depuis longtemps de ce côté-ci de l’île à la recherche de meilleures conditions de vie, d’éducation et d’économie sont concernés.

Marc H
Marc H
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 10031
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

L'exodus vers la republique voisine a deja commence Empty Re: L'exodus vers la republique voisine a deja commence

Message  Marc H Ven 15 Oct 2021 - 19:10

Combien coûté un visa dominicain Joel

Vous imaginez les profits du gvt dominicains avec les haïtiens !
avatar
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17750
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

L'exodus vers la republique voisine a deja commence Empty Re: L'exodus vers la republique voisine a deja commence

Message  Joel Ven 15 Oct 2021 - 23:25

J'ai vu quelque part que c'est entre 100 et 200 dollars americains,je ne suis pas sur.

J'ai un neveu qui est a la retraite;il a un condo a SANTIAGO.Il dit qu'on entend le CREOLE ,partout dans cette ville.
Don Karlos
Don Karlos
Star
Star


Masculin
Nombre de messages : 518
Localisation : Paris
Opinion politique : Ni-Ni
Loisirs : Le jeu d'échecs
Date d'inscription : 03/07/2021

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

L'exodus vers la republique voisine a deja commence Empty Re: L'exodus vers la republique voisine a deja commence

Message  Don Karlos Sam 16 Oct 2021 - 6:01

Haiti est invivable.. je l'ai dit tabarnak.

Si nous avions une armée, est ce qu'on serait dans cette situation... eh oui.... Un homme avertit en vaut deux....

Joel le dominicain, c'est la moindre des choses que d'offrir quelques visas.. Mais quelqu'un a dû grossir le nombre de visas quand on sait que cette république bananière refuse à ses ressortissants la nationalité...
avatar
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17750
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

L'exodus vers la republique voisine a deja commence Empty Re: L'exodus vers la republique voisine a deja commence

Message  Joel Sam 16 Oct 2021 - 6:31

KARLOS;

N'intervenez pas sur ces questions,vous deraillez completement.

Maintenant vous parlez D'ARMEE.

Les TET KALE sont pour la reconstitution de l'ARMEE D'HAITI.Ils ont meme une ARMEE D'OPERETTE.Peut etre que vous ne suivez pas ce qui arrive en HAITI.

Vous voudrez meme une ARMEE de 5000 HOMMES.Quand vous ne pouvez pas les payer,vous direz comme PROSPER AVRIL avait dit a son ARMEE.

"Mesye pa gen LAJAN;nou gen ZAM ,degaje nou"

Gen mwens LAJAN kounye an.TET KALE yo VOLO tout LAJAN an.

Pour vous MARC;voici l'EDITORIAL de MIGUEL FRANJUL ,le proprietaire du LISTIN DIARIO date du 16 OCTOBRE:

FRANJUL est l'un des hommes les plus riches de la RD:
https://listindiario.com/editorial/2021/10/16/692623/pies-en-polvorosa

Même les riches Haïtiens échappent au maelström de violence d’Haïti, un indicateur que l’horizon n’a rien de prometteur.

Ces gens riches acquièrent ou louent des propriétés pour y vivre, pour installer des magasins et des entrepôts dans différentes parties de notre pays, signes clairs qu’ils ne font pas confiance à une stabilisation rapide de l’institutionnalité en Haïti, minée par la bande armée et les claques de la mafia.

Dans le passé, seuls quelques généraux, hommes d’affaires ou politiciens déshonorés se sont déplacés de ce côté à la recherche d’un refuge, mais pendant plusieurs mois, la migration pertinente, légalement, est représentée par ces gens riches qui fuient le chaos, le danger et la faillite de leurs entreprises.

Les illégaux, à leur tour, continuent d’essayer d’entrer et de réussir en contournant les contrôles aux frontières de différentes manières. Il y en a tellement que c’est par milliers qu’ils les retournent chaque mois.

Et donc par milliers sont comptés les visas qui sont délivrés par les consulats dominicains dans les villes proches de la frontière, une véritable récolte à laquelle il faudra prêter attention pour qu’elle ne devienne pas un marché persan.

Ces flux, légaux ou illégaux, créent des situations difficiles pour le pays, car dans leur contexte, les trafiquants d’armes, de drogues et d’êtres humains peuvent fuir.

Il faut également tenir compte du fait de l’arrivée des nouveaux acquéreurs de villas,

les appartements, les locaux commerciaux et les terrains dans les zones touristiques et l’insertion de leurs enfants dans les écoles, peuvent également susciter des attitudes suspectes de leurs voisins dominicains, de la même manière que les centaines de parturients haïtiens dans nos maternités causent.
Don Karlos
Don Karlos
Star
Star


Masculin
Nombre de messages : 518
Localisation : Paris
Opinion politique : Ni-Ni
Loisirs : Le jeu d'échecs
Date d'inscription : 03/07/2021

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

L'exodus vers la republique voisine a deja commence Empty Re: L'exodus vers la republique voisine a deja commence

Message  Don Karlos Sam 16 Oct 2021 - 10:07

Joel

j'ai dit 5000... Mais ce n'est qu'un chiffre...
Si j'avais dit 800... ce serait pareil..

Ton argument financier ne tient pas... Si on veut on peut.. c'est simple.. Tu sais sur cette question, je parle à quelqu'un qui connait mieux le dossier que toi et ce n'est pas pour te manquer de respect que je dis cela.. Les blocages ne sont pas là où tu crois... Je ne dirais pas plus..

Le pays est en proie à l'insécurité, et toi tu nous parles de riches haïtiens qui sont établis en République dominicaine....C'est du foutage de gueule Joel.. Tu es dans la provocation... Sais tu ce que vivent nos compatriotes en RD..  
Depuis quand tu n'as pas mis les pieds en République dominicaine ?  
Tu crois que Marc ou quiconque qui nous lit va avaler ce que tu dis... C'est la première fois, je te trouve indécent... le mot est faible.. On peut accepter toutes tes prises de position car c'est un débat... Mais là tu dépasses toutes les bornes en cherchant à minimiser le comportement raciste des dominicains.. Je me demande ce que tu  dirais si les dominicains traitaient les juifs comme ils  le font pour les haitiens et leurs propres ressortissants noirs nės dans le pays avec des ascendants de plusieurs générations.

La dernière fois qu'un gouvernement a traité un peuple comme cela, c'était Hitler et sous Vichy. C'est du nazisme ce que les dominicains font aux pauvres noirs descendants d'haïtiens... On trouvera toujours des bien nés comme toi pour défendre cela car tu n'as aucune empathie sauf quand cela concerne toi et ta famille.... là tu deviens enragé... Certaines personnes ne connaissent la douleur des autres que quand ils sont eux mêmes affectés... je ne souhaite pas que tu subisses le même sort que les pauvres malheureux en RD.
avatar
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17750
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

L'exodus vers la republique voisine a deja commence Empty Re: L'exodus vers la republique voisine a deja commence

Message  Joel Sam 16 Oct 2021 - 11:57

Les blocages ne sont pas la ou tu crois.

Tu veux parler du refus des americains d'accepter la remobilisation de l'ARMEE D'HAITI?

Pour toi ;c'est une revelation ,pas pour moi;j'ai lu les depeches de l'embassade americaine (declassifiees) au departement d'ETAT dans le livre de JEFF SPRAGUE et celui de PETER HALLWARD.

Ce que le DEPARTEMENT D'ETAT avait dit quand GERARD PIERRE CHARLES et GUY PHILIPPE proposaient la RECONSTITITION de l'ARMEE.

Meme quand GUY PHILIPPE avait propose HIMMLER RHEBU comme PRESIDENT ,apres l'INFAME COUP D'ETAT de 2004 ;ce qu'avait repondu l'EMBASSADE AMERICAINE.

Je vous le dis encore ;ce n'est pas un mystere;tout ca est dans les depeches declassifiees de l'EMBASSADE AMERICAINE au DEPARTEMENT D'ETAT.

Des centaines de DEPECHES.

Quand au traitement de nos compatriotes HAITIENS en RD.Vous et vos potes PHTK ne construisent pas d'ECOLES pour eux,pas d'HOPITAUX ;ils sont contrraints de traverser la FRONTIERE et vous versez des larmes de CROCODILE pou eux.
Ce n'est pas qu'ils sont bien traites en RD;ils sont maltraites ,mais la majorite des DOMINICAINS les traite mieux que le s TET KALE.
C'EST IRREFUTABLE.
Don Karlos
Don Karlos
Star
Star


Masculin
Nombre de messages : 518
Localisation : Paris
Opinion politique : Ni-Ni
Loisirs : Le jeu d'échecs
Date d'inscription : 03/07/2021

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

L'exodus vers la republique voisine a deja commence Empty Re: L'exodus vers la republique voisine a deja commence

Message  Don Karlos Sam 16 Oct 2021 - 13:22

ouais oouais..... Je n'ai pas de potes tet kalé...

Si ton pays t'avait appelé pour servir dans un domaine qui te tient à coeur, tu aurais dit non.. Si hier, on t'avait nommé comme ministre pour réformer le système éducatif , toi qui veux tellement faire passer le créole comme langue d'apprentissage... tu aurais dit non... Tu en es capable joel

tu aurais préféré être ministre de la RD..😁😁😁😁😁😁😁😁

Joel, tu es obsédé par les Tet kalé...Lis mon mon texte de 2011... je dénonçais le coup d'Etat de Martelly avant même l'élection définitive...........Joel tu as un wagon en retard...... pas un seul d'ailleurs....😁😁😁😁😁😁😁😁

avatar
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17750
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

L'exodus vers la republique voisine a deja commence Empty Re: L'exodus vers la republique voisine a deja commence

Message  Joel Sam 16 Oct 2021 - 13:38

J'aime le pays ou je suis ne .

C'est ma seule ambition .

C'est indubitable pour moi que les DUVALIERS,les DUVALIERISTES ,les neo-DUVALIERISTES leurs heritiers qui sont les TET KALE ont litteralement detruit ce pays.

Comme dirait MARC:

VOILA!!

Et puis vous avez descendu l'effectif de votre ARMEE a 800 HOMMES.

Les TET KALE ont tellement asseche la CAISSE que vous ne pourriez pas payer meme ca.

Quand HAITI sera a nouveau un "PAYS LIBRE" le PEUPLE HAITIEN fera savoir s'il veut d'une ARMEE ou pas.

C'est presque universel;un PAYS ne fera pas de progres sans que l'etat n'eduque son peuple.

Oui ,ces sacres DOMINICAINS ont bati des MILLIERS D'ECOLES durant ces 20 dernieres annees.

DES MILLIERS.

Le VIETNAM ,cette ancienne colonie francaise,en 1954 moins de 6% de la population savait lire et ecrire.
Les FRANCAIS ont une particularite ,ils n'eduquent pas ceux qu'ils avaient colonise.

Aujourd'hui plus de 90 % de la population du VIETNAM savent lire et ecrire,au minimum.

Pas de sacrifice n'est trop grand pour un gouvernement afin d'eduquer son PEUPLE!!!!!
Don Karlos
Don Karlos
Star
Star


Masculin
Nombre de messages : 518
Localisation : Paris
Opinion politique : Ni-Ni
Loisirs : Le jeu d'échecs
Date d'inscription : 03/07/2021

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

L'exodus vers la republique voisine a deja commence Empty Re: L'exodus vers la republique voisine a deja commence

Message  Don Karlos Sam 16 Oct 2021 - 16:58

Honnêtement, que pouvait-on attendre d'un mec qui montre son cul partout ? Je savais que Martelly serait élu car j'avais compris que son élection participait à d'une dynamique mondiale. C'était une véritable opération de destruction volontaire du pays venue de l'étranger et de l'intérieur.

Je peux même dire que Martelly a été ce que les marxistes appellent un idiot utile du système oligarchique...Quand on fait une analyse politique sérieuse  et honnête de la situation, on ne peut pas se contenter de parler de Martelly et des partis politiques zombis en Haiti...

Les décisions relatives à Haiti sont prises ailleurs mais pas en Haiti. Parler de politiques publiques en Haiti est une absurdité. On ne peut pas faire de politiques publiques quand on est point lié par l'aide internationale.

Parler des politiciens et des partis politiques en Haiti, c'est tirer sur une ambulance...

Contenu sponsorisé


L'exodus vers la republique voisine a deja commence Empty Re: L'exodus vers la republique voisine a deja commence

Message  Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Dim 2 Oct 2022 - 15:02