Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti



Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.

Le Deal du moment : -25%
-25% Nike Air Max Genome – Chaussure pour Homme
Voir le deal
127.47 €

Un editorial du journal dominicain LISTIN DIARIO sur HAITI

avatar
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17750
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Un editorial du journal dominicain LISTIN DIARIO sur HAITI Empty Un editorial du journal dominicain LISTIN DIARIO sur HAITI

Message  Joel Ven 20 Mai 2022 - 8:34

Pour ceux qui sont interesses a ce que disent les DOMINICAINS.

HAITI est dirige par un gouvernement qui ne connait pas la honte.
En tout cas voici la traduction par GOOGLE du dernier EDITORIAL sur HAITI par le JOURNAL DOMINICAIN LISTIN DIARIO:
https://listindiario.com/la-republica/2022/05/20/722183/en-raid-militar-capturan-385-haitianos-revoltosos

"Arrêtez le banditisme haïtien !


Agissant dans le même style que les gangs armés qui divisent maintenant leur pays, des Haïtiens sans papiers ont attaqué mardi avec des pierres les agents de l’immigration qui effectuaient une inspection de routine dans la résidence Ciudad Juan Bosch, au mépris arrogant de la loi et de l’autorité dominicaine.

Ce genre de comportement n’est ni nouveau ni surprenant.

Il existe une longue liste de bagarres dans lesquelles des Haïtiens qui sont entrés et sont restés irrégulièrement dans le pays semblent agresser des citoyens civils et militaires ou impliqués dans des vols, des viols et d’autres actes criminels, souvent sans conséquences majeures.

Aucun pays dans lequel les lois sont respectées ne peut tolérer de tels actes de révolte des étrangers contre l’autorité. C’est pourquoi la réponse énergique de la Direction des migrations a été correcte en appréhendant et en purgeant pour rapatriement des dizaines de vandales qui ont organisé l’attaque.

Qu’ils aillent en Haïti pour travailler et sortir leur pays du bourbier et qu’ici ils ne reviennent pas pour reproduire leurs mauvais comportements, leurs rébellions intolérables et leur effronterie face aux règles de la coexistence sociale dominicaine, qui exaspèrent et enragent déjà une bonne partie de la société.

Outre le fait qu’ils sont sans papiers dans le pays, ils n’honorent pas la politique d’accueil qui leur a permis, sans posséder de documents d’identité ou d’entrer sur le territoire, de travailler et de bénéficier des avantages de vivre dans une société plus organisée que la leur, ou de recevoir des soins médicaux gratuits et l’accès à l’éducation formelle.

La réaction violente à l’inspection des agents de la Direction générale des migrations a constitué un fait inhabituel qui devrait servir d’avertissement et d’alarme sur les dangers qui se cachent dans un pays systématiquement infiltré et occupé par des étrangers sans identité.

Enhardis et déterminés à ne pas se soumettre à l’autorité, les vandales haïtiens ont semé la terreur et la panique dans un quartier de Dominicains industrieux, de la même manière qu’ils l’ont fait ailleurs, dans une chaîne de récidive qui ne peut s’expliquer que par la tiédeur, la peur et l’attitude timorée avec lesquelles leurs excès ont été traités."
avatar
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17750
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Un editorial du journal dominicain LISTIN DIARIO sur HAITI Empty Re: Un editorial du journal dominicain LISTIN DIARIO sur HAITI

Message  Joel Ven 20 Mai 2022 - 20:16

Et puis,SWIT MIKI et les TET KALE rencontrent de plus en plus de difficultes pour laver l'argent pris au peuple haitien.

Apres MEW YORK et MONTREAL;c'est maintenant MIAMI
L’ex-président d’Haïti, Michel « Sweet Micky » Martelly, interdit de se produire samedi à Miami
By Rezo Nodwes -20 mai 202202527


Vendredi 20 mai 2022 ((rezonodwes.com))–

La police de Miami n’autorisera pas l’ancien président haïtien Michel Martelly, connu sous le nom de « Sweet Micky » sur scène, à se produire lors d’un festival de musique à Little Haiti samedi, a rapporté Miami Herald.

Les autorités ont évoqué des problèmes de sécurité face à la pression des membres de la communauté affirmant que le politicien et chanteur controversé ne devrait pas être le bienvenu dans la ville.

Martelly, président d’Haïti de 2011 à 2016 et musicien populaire, a attiré des manifestants lors d’un spectacle de 2018 à Miami qui, comme l’événement de ce week-end, a eu lieu au Little Haiti Cultural Complex pour célébrer la Journée du drapeau haïtien.

Un porte-parole du département de police de Miami a déclaré vendredi matin qu’un permis pour le « Best of Haiti Music Fest » n’a pas encore été délivré pour d’autres raisons non précisées, mais que tout permis accordé serait révoqué si Martelly reste dans la programmation.

« Si M. Martelly doit se produire, sur la base d’une évaluation des risques et dans l’intérêt de la sécurité publique, le chef [Manny] Morales révoquera le permis de l’événement », a déclaré le porte-parole.

La police a déclaré que plusieurs événements se déroulant simultanément samedi « mettraient à rude épreuve » leur capacité à maintenir l’ordre, mais n’ont pas expliquépourquoi ils étaient spécifiquement préoccupés par la performance de Martelly.

En savoir plus sur : https://www.miamiherald.com/news/nation-world/world/americas/haiti/article261625322.html#storylink=cpy

    La date/heure actuelle est Sam 1 Oct 2022 - 16:41