Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti



Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.

Le Deal du moment : -25%
-25% Figurines Funko – Calendrier d’Avent ...
Voir le deal
18 €

4 participants

Ki rol Don Cato te jwe ezakteman nan zafè Jacques Roche la

Rico
Rico
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

Ki rol Don Cato te jwe ezakteman nan zafè Jacques Roche la Empty Ki rol Don Cato te jwe ezakteman nan zafè Jacques Roche la

Message  Rico Mar 4 Sep 2007 - 18:44

Haïti-Presse-Justice

Affaire Jacques Roche : Le ministère public revient sur d’importantes révélations à l’origine de la condamnation de deux des assassins du journaliste
Le leader du groupe Brothers Posse, Antonio Cheramy dit "Don Kato", avait participé à une remise de fonds durant la captivité de Roche, selon les aveux d’Alby Joseph et de Chéry Beaubrun confirmés par le commissaire Joseph Fanfan Jeudilien

mardi 4 septembre 2007,

Radio Kiskeya



Le ministère public représenté par Me Joseph Fanfan Jeudilien, substitut du commissaire du gouvernement près le parquet du tribunal civil de Port-au-Prince, lors du procès pour association de malfaiteurs d’Alby Joseph, 22 ans, et de Chéry Beaubrun, 16 ans, a fait l’exposé des motifs ayant conduit jeudi dernier à leur condamnation à vie dans l’affaire Jacques Roche.

Interrogé par Caraïbes FM, une station privée de la capitale, le commissaire a indiqué que dans leurs révélations devant le tribunal criminel, les deux condamnés ont fait savoir qu’une "rançon de 50.000 dollars américains avait été réclamée" en échange de la libération du journaliste et poète, après son enlèvement le 10 juillet 2005.

Plus loin, Joseph et Beaubrun ont formellement délaré que le chanteur du groupe Brothers Posse, Antonio Cheramy plus connu sous le nom de "Don Kato", "avait été chargé de leur apporter 10.000 dollars" sans préciser les circonstances qui avaient entouré cette remise de fonds. La somme ayant été jugée insuffisante, "les ravisseurs ont alors décidé d’exécuter Jacques Roche, le 14 juillet, et d’aller déposer son cadavre dans le quartier de Delmas 4 où résidait sa mère", probablement antérieurement.

Me Joseph Fanfan Jeudilien précise que sur la base de ces révélations accablantes, Alby Joseph et Chéry Beaubrun, jugés dans le cadre des assises criminelles sans assistance de jury, ont été condamnés aux travaux forcés à perpétuité conformément aux dispositions du code pénal.

"Don Kato", dont le nom a été associé à un moment décisif de la séquestration du confrère du journal Le Matin, n’a pas encore officiellement réagi.

Très engagé politiquement et proche du pouvoir, il fait partie de "l’association des artistes pour la paix" qui réunit certaines figures de la scène musicale ayant pris, en 2005/2006, une part active à la campagne électorale du Président René Préval.

Le lead vocal de Brothers Posse participe également à la promotion d’une nouvelle campagne nationale d’alphabétisation que le gouvernement Préval/Alexis projette de lancer prochainement.

Il faut aussi rappeler que "Don Kato" et la "Base Cameroun", un groupe "dread" auquel il est lié à Delmas 24 (nord de la capitale), avaient été accusés par des étudiants d’avoir été en partie à l’origine des violences qui visaient fréquemment les manifestants du mouvement GNB anti-Aristide entre fin 2003 et début 2004.

Cependant, le chanteur s’en était défendu et avait en guise de réponse composé un morceau qui déplorait aussi bien les agressions contre les étudiants que l’intervention des troupes étrangères, arrivées en Haïti à la suite des événements qui avaient provoqué la chute de Jean-Bertrand Aristide, le 29 février 2004. spp/RK
Rodlam Sans Malice
Rodlam Sans Malice
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

Ki rol Don Cato te jwe ezakteman nan zafè Jacques Roche la Empty Re: Ki rol Don Cato te jwe ezakteman nan zafè Jacques Roche la

Message  Rodlam Sans Malice Mar 4 Sep 2007 - 21:02

Eske de mesye sa yo nonmen non lot moun ki fè yo te kidnape jounalis la.Eske la polis fè yo di tou sa yo konnen sou zafè kidnaping lan.Eske yo bay ki moun ki boss yo. eske se yo ki aji pou kont yo ou byen yon fè pati de yon gang?

Fok Mario Andresol anploye bon jan teknik envestigatyon poul fè yo pale de fason pou lang vipè yo bouke sal non moun ki ap defann ayisyen depi nan ane 70 yo.Mwen wè jean Juste ap defann ayisyen nan televisyon men mwen pat jan m wè oken Gnbis non.
Sasaye
Sasaye
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 8252
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, Pale Ayisien
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

Ki rol Don Cato te jwe ezakteman nan zafè Jacques Roche la Empty Re: Ki rol Don Cato te jwe ezakteman nan zafè Jacques Roche la

Message  Sasaye Mer 5 Sep 2007 - 0:18

Sanmalis,
Pou reponn kestyon w yo. Men yon atik ke mwen te poste apremidi ya sou forum "kondanasyon de neg yo".
Wap toujou jwenn neg ki pral pale sayo pa konnen.

-------------------------------------------------------------------------



Sasaye a écrit:La Commision d'appui aux enquêtes sur les assassinats de journalistes se félicite de la condamnation de 2 individus inculpés dans le meurtre de Jacques Roche
--------------------------------------------------------------------------------


Port-au-Prince, le 3 septembre 2007 &endash; (AHP)- La commission d'appui aux enquêtes sur les assasinats de journalistes s'est félicitée ce lundi de la décision du tribunal criminel de condamner à la prison à vie Alby Joseph et Chéry Beaubrun deux des membres d'un gang pour leur inculpation dans la séquestration puis l'assassinat, le 14 juillet 2005, du journaliste Jacques Roche.

Le président de la commision Joseph Guyler C. Delva, a fait savoir que cette condamnation représente un signal clair des autorités haïtiennes dans leurs démarches visant à rendre justice au confrère Jacques Roche.

Les inculpés ont été condamnés pour enlèvement et complicité d'enlèvement suivi de séquestration et d'assassinat, a affirmé Joseph Guyler C. Delva.

Il a toutefois fait savoir que les vrais auteurs du meurtre de Jacques Roche sont en fuite et doivent être appréhendés et jugés.

Il a précisé que Chéry Beaubrun et Alby Joseph, tous deux âgés de 22 ans, ont avoué avoir séquestré le journaliste pendant plusieurs jours avant que les leaders et membres du gang « Lame Rak », insatisfaits d'une tranche de rançon de 10 000 dollars américain, aient décidé de l'exécuter.

Les individus condamné ont dénoncé, toujours selon Guyler C. Delva, une certain nombre de gangsters dont François Daniel, dit Biby actuellement en prison et Desrosiers Baker dit Tiyabout comme co-auteurs présumés de ce crime.

Le président de la commission dit espérer que le rapport du juge instructeur, Jean Pérès Paul, attendu en octobre sur ce dossier donnera lieu à un procès définitif, au cours duquel, les véritables bourreaux de Jacques Roche seront jugés et condamnés.

Ce dossier avait été pratiquement oublié sous le régime intérimaire de Gérard Latortue

Lors des funérailles de Jacques Roche plus d'une dizaine de jeunes hommes et femmes membres du mouvement GNB en furie se sont attaqués violement au père Gérard Jean-Juste à l'intérieur de l'Eglise Saint-Pierre de Pétion-Ville où il était venu participer à la cerémonie, sous pretexte qu'il aurait quelque chose à voir avec le meurtre .

Cette opération s'est déroulée notamment en présence d'officiel du régime qui ont décidé de faire arrêter le prêtre proche de l'organisation politique Fanmi Lavalas qui allait croupir injustement des mois en prison.

AHP 3 septembre 2007 3 :05 PM
Rodlam Sans Malice
Rodlam Sans Malice
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

Ki rol Don Cato te jwe ezakteman nan zafè Jacques Roche la Empty Re: Ki rol Don Cato te jwe ezakteman nan zafè Jacques Roche la

Message  Rodlam Sans Malice Mer 5 Sep 2007 - 10:16

Sassaye

Mèsi pou atik sila.Mwen ta kwè apre kondanatyon vrè otè krim lan ya resi konprann poukisa Jean juste te nan prison.Genyen yon moun ki te di yon fwa se vagabon ki rantre nan politik an ayiti.mwen pat dako men lè wap tande ki jan mwen pa ka anploye adjektif ke mwen ta vle ap sal non moun de byen,moun se pa lajan ki fè yo mon chè wap mande si se pa moun saa ki te genyen rezon.

An ayiti moun ki moun de byen yo ,moun ki genyen amou pou pwochen yo, moun ki genyen charite ,konpasyon depi se nan klass pov la yo soti ayisyen pa ba yo valè,men nepot ti rouj ou byen ti blan mannnan ki vinn ap eksplwate yo se yo ki genyen valè pou zot.

Wi si te genyen jistis vre se pou o mwen Ministè jistis la te o mwen adrese yon let de regrè ba Pè Jean Juste depi li pa koupab de krim ke energumenn yo te akise l la.Se pou tout ayisyen revolte kont bagay nenpot malandren ka mete nenpot moun nan prison depi li genyen otorite an ayiti.Mwen te viktim de li an ayiti,se yon bagay ki te fè m mal anpil lè m,wen tap eseye mete lod nan batay kote pa genyen polisye nan la ri epi yon chef VSN fè mete m nan prison paske yon malandren te di ke mwen te frape l.Apre li di ke mwen pat frape l men mwen te kenbe l.Wi mwen te kenbe l poul pat kontinye ap bat yon jenn nonm .se pa paske li se milisyen ki fè li te genyen dwa bat ti nonm la.Bagay sa yo ap toujou revolte mwen.
Sasaye
Sasaye
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 8252
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, Pale Ayisien
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

Ki rol Don Cato te jwe ezakteman nan zafè Jacques Roche la Empty Re: Ki rol Don Cato te jwe ezakteman nan zafè Jacques Roche la

Message  Sasaye Mer 5 Sep 2007 - 19:41

Sanmalis,

Neg yo te konnen e jodya yo konnen tou ke Janjis pat gen anyen pou l te wè ak krim saa.

Se politik ak movèz fwa ki te fè yo fè sa.

Ou pa bezwen pèdi tan w pou eseye konvenk moun konsa.
Se pa t pa iyorans, yo te konnen trè byen sa yo tap fè.
Thunder
Thunder
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 4690
Localisation : Planet Earth (Milky Way Galaxy)
Loisirs : Target Practice, Sports Cars, Konpa...
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le gardien

Ki rol Don Cato te jwe ezakteman nan zafè Jacques Roche la Empty Re: Ki rol Don Cato te jwe ezakteman nan zafè Jacques Roche la

Message  Thunder Mer 5 Sep 2007 - 20:14

Haïti-Presse-Justice


Nouveaux rebondissements dans l’affaire Jacques Roche


Le chanteur "Don Kato" clame son innocence ; Anaïse Chavenet et Edner Jean de Communication Plus affirment que l’artiste avait été investi du rôle de "médiateur" ; Kettly Julien de l’IMED réclame des poursuites judiciaires contre "Don Kato" pour son rôle présumé dans l’enlèvement et l’assassinat du journaliste ; Patrice Dumont du quotidien Le Matin insiste, lui, sur l’importance capitale des révélations des deux meurtriers condamnés

mardi 4 septembre 2007,
Radio Kiskeya






L’affaire Jacques Roche a pris mardi un nouveau tournant avec les réactions du chanteur Antonio Cheramy alias "Don Kato" démentant des insinuations qui viseraient sa mise en accusation, le soutien sans équivoque que lui ont apporté Anaïse Chavenet et Edner Jean de la firme Communication Plus et l’intervention de la militante des droits humains, Kettly Julien, exigeant des poursuites judiciaires contre l’artiste.



Dans une interview à Radio Kiskeya, le lead vocal du groupe Brothers Posse a catégoriquement nié avoir, en juillet 2005, soudoyé les ravisseurs du journaliste et poète en vue de prolonger la séquestration jusqu’à son exécution comme le suggéraient certaines déclarations d’Alby Joseph et de Chéry Beaubrun, condamnés jeudi dernier (30 août) à perpétuité.

"Don Kato", qui s’est dit prêt à répondre à toute invitation des autorités judiciaires dans le cadre de l’enquête sur l’enlèvement suivi de l’assassinat de Roche, a indiqué avoir été contacté par Anaïse Chavenet et Edner Jean afin de faire avancer les négociations alors dans l’impasse avec les ravisseurs. Cependant, très nuancé, il précise n’avoir jamais été en contact avec le gang qui avait été à l’origine du rapt alors qu’au Palais de justice de Port-au-Prince, Joseph et Beaubrun avaient déclaré que "Don Kato" avait "apporté un montant de 10.000 dollars", inférieur à la rançon fixée à 50.000. Un "ami", dont le musicien a voulu taire le nom, servait d’intermédiaire et avait recueilli les 10.000 dollars qui avaient pu être collectés à Communication Plus, une firme spécialisée dans le marketing, la production audiovisuelle et la diffusion de livres, et au quotidien Le Matin notamment.

Le chanteur indique avoir également apporté sa contribution financière à cet effort de solidarité qui avait été entrepris pour tenter d’inverser le cours des événements et de faire sortir l’otage du couloir de la mort. Car, dit-il, étant lui-même artiste, il ne saurait rester indifférent au sort qui était réservé au poète.



"Je suis bien content que justice soit rendue à Jacques Roche", a lâché "Don Kato", soutenant avoir appris avec satisfaction le verdict du tribunal criminel de Port-au-Prince.

Pour leur part, les deux responsables de Communication Plus ont reconnu avoir sollicité l’aide du leader de Brothers Posse pour empêcher à tout prix la fin tragique que devait connaître Roche. "Nous étions au journal Le Matin de plus en plus inquiets et angoissés. Face à l’intransigeance des ravisseurs, plus les jours passaient, plus nous craignons le pire pour Jacques", a raconté Mme Chavenet également une des responsables de la publication.



Estimant que le "médiateur" jouissait d’un aura populaire qui pouvait faciliter l’aboutissement des négociations, elle a conclu que pour "Don Kato" ce serait "s’attirer des ennuis en se mettant au service des autres" s’il devait être accusé dans la mort de Jacques Roche.



Quant à Edner Jean, il a expliqué qu’il fallait éviter de "ternir gratuitement la réputation de Don Kato" qui, une fois alerté, avait accepté spontanément de travailler à la libération du confrère. "Dans mon entretien téléphonique avec l’un des ravisseurs à qui je demandais vainement la libération de Jacques après le versement des 10.000 dollars, il m’avait clairement fait savoir que cette pitance ne pouvait servir qu’à assouvir la soif de ses soldats", a témoigné M. Jean. Il a enfin attribué à des problèmes de sécurité conjoncturels la discrétion totale ayant jusqu’ici occulté les efforts qui avaient été déployés en vue de sauver Jacques Roche.

Cependant, le rôle de "Don Kato" dans l’affaire, loin de faire l’unanimité, commence à soulever des polémiques qui rendent compte de positions diamétralement opposées. La militante des droits humains Kettly Julien est la première à demander que "l’action publique soit mise en mouvement contre le chanteur" après que son nom ait été cité par les condamnés Alby Joseph et Chéry Beaubrun, deux des meurtriers de Jacques Roche. Directrice de l’Institut mobile d’éducation démocratique et membre du Collectif des familles (IMED) et membre du Collectif des familles et amis des victimes du kidnapping, Mme Julien souligne que l’artiste, intimement lié au régime du Président René Préval, avait déjà fait l’objet de graves accusations notamment avant la chute d’Aristide.

Toutes les personnes impliquées dans l’assassinat du journaliste doivent être punies par la justice, a conclu la responsable de l’IMED.



Sans faire référence au musicien, le responsable de la section sportive du quotidien Le Matin, Patrice Dumont, a de son côté estimé que les aveux de Joseph et Beaubrun étaient amplement suffisants pour déclencher une offensive judiciaire contre tous ceux qui sont impliqués dans le crime. "C’est un début de soulagement pour moi, pour tous les amis de Jacques Roche et tous ceux qui l’avaient connu", a dit le chroniqueur sportif en relevant qu’une occasion en or s’offrait à la justice haïtienne pour redorer son blason.

Mettant l’accent sur la nécessité de mener une lutte sans merci contre l’impunité, M. Dumont a aussi rappelé qu’au lendemain de l’enlèvement du disparu la cotisation en sa faveur se faisait dans des conditions dramatiques et qu’on pouvait très difficilement satisfaire l’appétit de ses ravisseurs.



Les aveux des deux assassins condamnés à vie ont été confirmés par le commissaire Joseph Fanfan Jeudilien, le représentant du ministère public lors du procès. A côté de ce verdict exemplaire, le juge instructeur Jean Peres Paul, en charge du dossier de l’assassinat du journaliste et poète, devrait rendre bientôt son ordonnance de clôture.

Kidnappé le 10 juillet 2005 en tenue sportive, Jacques Roche, 44 ans, avait été retrouvé sauvagement exécuté quatre jours plus tard, le 14 juillet, dans le quartier populaire de Delmas 4 (nord de Port-au-Prince). spp/RK
Thunder
Thunder
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 4690
Localisation : Planet Earth (Milky Way Galaxy)
Loisirs : Target Practice, Sports Cars, Konpa...
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le gardien

Ki rol Don Cato te jwe ezakteman nan zafè Jacques Roche la Empty Re: Ki rol Don Cato te jwe ezakteman nan zafè Jacques Roche la

Message  Thunder Mer 5 Sep 2007 - 20:35

Ti nèg ap pale w de lang vipè, epoutan teknikman se yo ki lang vipè, e se yo ki ap pale sa yo pa konnen, ...men poukisa :

Mwen pa janm di ke Jean Juste koupab oubyen pa koupab, men kòm li se yon enkilpe mwen pa "sal" non pèsònn lè mwen ekri ke li se sispèk nan lanmò-a, e mwen di lejou ke dosye-a tonbe mwen pap di li se yon sispèk ankò. Men pa kont, Sans Malice ap mande pou arete moun ke lajistis blanchi deja, eske Jodèl pa ka rele'l lajistis ? ...legalman wi. Eske Jean Juste ka rele Thunder Le Gardien lajistis ? ...legalman non. Alò ki moun ki genyen lang vipè ?

Sasaye, li menm, ekri ke moun pral pale sa yo pa konnen. Nan ki sans ? ...se yon sèl bagay ke mwen konnen : se ke Jean Juste se yon sispèk. Men, genyen yon bagay tou ke mwen pa konnen : Koupab ou pa koupab. Alò mwen pa wè de kisa ke Sasaye ap pale.

Contenu sponsorisé


Ki rol Don Cato te jwe ezakteman nan zafè Jacques Roche la Empty Re: Ki rol Don Cato te jwe ezakteman nan zafè Jacques Roche la

Message  Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 5 Déc 2022 - 20:29