Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti



Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.

-33%
Le deal à ne pas rater :
Casque The Mandalorian, Casque électronique Premium Star Wars
100.99 € 149.99 €
Voir le deal

2 participants

Quel est votre plan M. Le Premier Ministre ?

Rico
Rico
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

Quel est votre plan M. Le Premier Ministre ? Empty Quel est votre plan M. Le Premier Ministre ?

Message  Rico Dim 7 Fév 2010 - 15:14

Haïti - Cataclysme


Quel est votre plan M. Le Premier Ministre ?


Lettre ouverte de M. Harold Isaac Jr au Premier Ministre Jean-Max Bellerive


dimanche 7 février 2010,

Radio Kiskeya


Monsieur le Premier Ministre,

Le dimanche 24 janvier 2010, au cours du rassemblement communautaire à "La Perle Retrouvée" à Montréal, je vous ai posé une question au nom d’au moins 3000 personnes, à savoir si vous demanderiez un plan Marshall pour Haïti à la Conférence Internationale du lendemain. Vous avez répondu ironiquement que George Marshall était un Américain et que vous étiez un Haïtien et qu’ainsi vous ne vouliez que d’un plan Haïtien.

La salle a ri, alors qu’elle aurait dû pleurer. Il aurait tout de même été de bon ton de lever le voile sur votre fameux « plan haïtien » qui vous a fait rejeter si fièrement notre idée.

Peut-être que votre « façon » d’éluder notre question, à un moment aussi crucial de notre existence en tant que peuple, était juste une manœuvre politique pour déstabiliser ceux qui pourraient croire qu’un plan massif d’investissements aiderait à sortir Haïti du joug de la misère, et ce, une fois pour toutes.

Pourtant, il est de notoriété publique que vous projetez l’image d’un Premier Ministre au style retenu, soigné, responsable… du moins aux yeux de la Communauté Internationale. Tous les grands leaders de ce monde semblent s’accrocher à vos déclarations et le peuple les attend encore.
Quel dommage ! Malgré ce « momentum » exceptionnel, vous avez raté des signaux qui vous auraient permis de bien comprendre les luttes hégémoniques qui opposent les Américains aux Chinois, à l’ALBA, à l’Europe et surtout, comment Haïti aurait pu tirer ses marrons du feu.

Mais, en vous conformant au décorum et au protocole, vous avez choisi d’être un bon Premier Ministre, vous avez, par contre, raté-là l’occasion d’être un grand Premier Ministre.

Vous auriez pu conscientiser la Communauté Internationale sur le réel sort qui attend Haïti et ce que cela pourrait signifier pour elle : les désastreuses "répliques" économiques qui suivront les vies brisées, les emplois disparus, le désarroi et les traumatismes sociaux qui entraîneront d’éventuelles migrations de masse, véritables dangers pour la stabilité de la région.
Avec toute l’attention médiatique, vous teniez le bon bout du bâton pour négocier plus fermement et exiger bien plus qu’un simple concert de reconnaissance de la souveraineté nationale (Qui ne peut d’ailleurs être accompli sans le nerf de la guerre, l’argent). Vous auriez définitivement pu en faire plus, si vous aviez compris que c’était une opportunité unique. Mais il est trop tard, tout est déjà du passé.

Que peut-on faire à partir de là ?

En temps normal, nous aurions laissés rouler les dés. Nous aurions dit que si vous croyez bien faire c’est probablement parce que vous avez raison. Mais les temps normaux ont pris fin ce 12 janvier 2010.
M. Bellerive, il n’est pas trop tard pour bien faire. Pourquoi ne pas convoquer une conférence haïtienne ? Consulter les forces vives pour coordonner les requêtes à soumettre à la Communauté Internationale, tout en renforçant votre légitimité ?

Écoutez et parlez aux forces vives. Écoutez votre peuple et parlez-lui.
Vous avez vous-même appelé la Diaspora à l’aide. Définissez le cadre et les modalités de cette aide. Pour que tous ceux et celles qui n’attendent qu’un signal pour contribuer de leur temps et de leurs ressources, sachent exactement l’étendue et la modalité de leur engagement et de leur responsabilité.

Écoutez et parlez aux forces vives. Écoutez votre peuple et parlez-lui.
C’est certain que tout cela peut sembler difficile de prime abord. D’ailleurs, on ne l’a jamais eu facile. Mais détrompez-vous, nous ne sommes ni anti-Bellerive, ni anti-Préval. Nous ne pouvons plus nous le permettre. Et comme Yann Arthus Bertrand le dit si bien : "Il est trop tard pour être pessimiste."
En temps normal, nous vous aurions laissé faire, mais cette fois-ci, nous ne pouvons pas.

Nou pap bay vag.
Harold Isaac Jr.


Harold Isaac Jr. est webmestre de RadioKiskeya.com en plus de contribuer à la chronique Koneksyon de Gotson Pierre.
Ce texte a été initialement publié sur son blogue personnel :

http://prisentredeuxiles.blogspot.com/
Il est aussi l’un des administrateurs d’un groupe Facebook de promotion d’un Plan Marshall pour Haïti (www.unplanmarshallpourhaiti.com)
Marc H
Marc H
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 10031
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

Quel est votre plan M. Le Premier Ministre ? Empty Re: Quel est votre plan M. Le Premier Ministre ?

Message  Marc H Lun 8 Fév 2010 - 0:28

Belle a dit que son Plan est la planification, l'organisation et la gestion de la reconstruction d'Haiti.
Qui dit mieux !

    La date/heure actuelle est Ven 9 Déc 2022 - 18:39