Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti



Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.

Le Deal du moment : -20%
PNY – Disque SSD Interne – CS900 – ...
Voir le deal
29.99 €

Haïti - Élections : Maxine Waters doutes de la crédibilité des résultats

avatar
Invité
Invité


  Haïti - Élections : Maxine Waters doutes de la crédibilité des résultats Empty Haïti - Élections : Maxine Waters doutes de la crédibilité des résultats

Message  Invité Jeu 3 Fév 2011 - 18:40



Haïti - Élections : Maxine Waters doutes de la crédibilité des résultats
03/02/2011 17:26:48

Haïti - Élections : Maxine Waters doutes de la crédibilité des résultats
Suite à la publication des résultats définitifs du premier tour des élections du 28 novembre 2010, par le Conseil Électoral Provisoire (CEP), donnant vainqueur Michel Martelly et Mirlande Manigat pour le second tour des élections présidentielle, un résultat conforme aux recommandations contenues dans le rapport de l'Organisation de l'Organisation des États américains (OEA); la «Congresswoman» Maxine Waters soulève des doutes sur la crédibilité des résultats et se questionne sur la façon d'aller de l'avant :

« De nombreux haïtiens et observateurs internationaux n'ont jamais senti que le CEP était légitime sous le gouvernement de Préval, et je demeure convaincu que l'élection présidentielle tenue le 28 novembre était profondément erronée et que les résultats auraient dû être rejetée en raison des rapports de bourrage d'urnes; des feuilles de pointage manquantes ou exclues dans de nombreux bureaux de vote; l'exclusion de Lavalas, le plus grand Parti politique du pays; et les milliers de personnes déplacées qui ont été privés de leurs droits, soit parce qu'ils ont été incapables d'obtenir de nouvelles cartes d'électeurs ou parce qu'il n'y avait pas de lieux de vote accessibles dans les camps de tentes où ils vivent désormais.

Il semble que la Communauté Internationale - dirigée par les États-Unis, le Canada et la France - a utilisée son pouvoir et une influence considérables pour déterminer l'issue du premier tour des élections et les candidats pour le second tour. Encore une fois, le peuple d'Haïti s'est sont vu refuser la possibilité d'exprimer sa volonté par des élections libres, justes, crédibles et transparentes - qui sont des facteurs importants pour une gouvernance efficace - et une fois de plus, il semble que la communauté internationale est en train de déterminer le destin politique d'Haïti.

Tout comme moi et d'autres défenseurs d'Haïti, qui avions averti le Département d'État et nos alliés internationaux avant 28 novembre, que nous devions jouer un rôle en aidant à réaliser des élections libres et justes; maintenant, nous les avertissons que - grâce à la combinaison de ce résultat électoral, la situation incertaine sur le départ du Président Préval, le maintien de l'exclusion de Lavalas et autres éventuels participants aux élections, le retour «Baby Doc» et la réapparition de personnes qui faisaient partie de sa force brutale paramilitaire des Tontons Macoutes et les troubles généralisés dans la population haïtienne en raison de l'État politique et humanitaire de la nation – rien de tout cela augure bien pour Haïti.

Depuis que les États-Unis ont fortement poussé à l'adoption des recommandations du rapport de l'OEA, notre gouvernement doit accepter la responsabilité et essayer de transformer cette débâcle en nouvelles possibilités pour Haïti. Le peuple haïtien mérite un gouvernement légitimement élu qui va commencer à reconstruire les institutions politiques et civiles de la Nation, accélérer le rythme de l'enlèvement des débris, contenir l'épidémie de choléra et être un bon gestionnaire des milliards de dollars d'aide qui arriveront en Haïti pour que la récupération et la reconstruction du tremblement de terre, se fasse de manière transparente, responsable et efficace.

Avons-nous vraiment la volonté d'être à l'aide du peuple haïtien et de soutenir leur désir de se gouverner et de déterminer leur propre avenir, plutôt que de jouer le rôle historique de réorganiser Haïti après les faits ? Et si oui, où allons-nous à partir d'ici ?

Je continue à avoir des réserves et des questions sur le système judiciaire et l'infrastructure du gouvernement haïtien, le manque de transparence et de responsabilité qui empoisonne depuis longtemps le gouvernement et la façon dont tout gouvernement qui arrive au pouvoir sous ces termes seront en mesure de recevoir , disperser, et de superviser les immenses ressources internationales qui seront nécessaires à la reconstruction d'Haïti.

La décision a été prise, mais la possibilité d'une démocratie forte pour mettre Haïti sur la voie d'un avenir meilleur reste en question. »

http://www.haitilibre.com/article-2273-haiti-elections-maxine-waters-doutes-de-la-credibilite-des-resultats.html

    La date/heure actuelle est Mer 28 Sep 2022 - 1:26