Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti



Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.

Le Deal du moment : -40%
Nike Sportswear Phoenix Fleece – Pantalon ...
Voir le deal
35.97 €

Me Gervais Charles apporte des clarifications pour Le Nouvelliste

Maximo
Maximo
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 3182
Localisation : Haiti
Loisirs : football - Gagè
Date d'inscription : 01/08/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

Me Gervais Charles apporte des clarifications pour Le Nouvelliste    Empty Me Gervais Charles apporte des clarifications pour Le Nouvelliste

Message  Maximo Mar 31 Mai 2011 - 21:33

Me Gervais Charles apporte des clarifications pour Le Nouvelliste



Mardi, 31 Mai 2011 18:26
Voici l’intégralité de la lettre du Bâtonnier de l'Ordre des Avocats de Port-au-Prince adressée au directeur du quotidien Le Nouvelliste, Max Chauvet.




Monsieur le Directeur


J'ai lu avec attention l'éditorial publié à la page 3 de l'édition du 25 mai 2011 de votre journal intitulé «Sur quelle Constitution Martelly a-t-il prêté serment ? »

Une erreur s'est glissée dans votre éditorial. Le président Michel Martelly n'a pas prêté serment sur la Constitution amendée comme vous le prétendez. Il a prêté serment sur la Constitution de 1987, non amendée.

L'article 284-2 de la Constitution de 1987 prévoit que l'amendement obtenu ne peut entrer en vigueur qu'après l'installation du prochain président élu. La prestation de serment constitue l'essentiel de l'installation. Le serment est donc prêté avant que l'amendement rentre en vigueur.

Je partage l'opinion que l'amendement en application de l'article 126, est acquis le jour de son adoption définitive par les deux chambres, cette fois en session réunie.

Il est tout aussi exact que la Constitution devra être visée dans toute loi ou arrêté.

Le président Martelly doit absolument prendre une décision de manière urgente pour que le texte inexact publié dans Le Moniteur ne soit considéré comme le véritable amendement.

L'amendement étant acquis sous l'ancienne présidence, rien ne s'oppose à ce que le président Michel Martelly le fasse rectifier ou même publier.


Haute considération.



Gervais Charles, av.

Bâtonnier


    La date/heure actuelle est Jeu 6 Oct 2022 - 4:23