Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti



Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.

Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon EB12.5 : commander le coffret ETB Zénith Suprême
Voir le deal

Dapre Mikayèl Jan, bagay yo vle chanje ann Ayiti.

Sasaye
Sasaye
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 8252
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, Pale Ayisien
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

Dapre Mikayèl Jan, bagay yo vle chanje ann Ayiti. Empty Dapre Mikayèl Jan, bagay yo vle chanje ann Ayiti.

Message  Sasaye Lun 10 Oct 2011 - 15:29

Haïti - Michaëlle Jean : Vers un changement de paradigme au pays
09/10/2011 08:32:41


Dans une interview accordée à la chaîne TV5 dans le cadre de l'émission « L'invité », Michaëlle Jean, l'envoyée spéciale de l'UNESCO en Haïti, a déclarée que « c'est fabuleux, c'est fantastique de voir l'énergie qu'il y a dans ce pays, même lorsqu'à distance on a l'impression que rien ne se passe, par exemple le Président a du mal à former son gouvernement [...]

mais malgré tout, ça bouge en Haïti, c'est un pays en effervescence constante » précisant que le pays a « besoin d'investissement » elle dit penser « que ce qui est en train de se dessiner en Haïti, c'est un changement complet de paradigme, c’est-à-dire sortir de la logique d’assistanat qui n'a produit que dépendance, [...] mais n’a jamais rien produit de durable pour « pour passer à une logique d'investissement [...]

l'investissement économique pour le développent socio-économique du pays, mais aussi l'investissement des capacités.

C'est ce que fait l'UNESCO, c’est-à-dire renforcer les capacités au niveau de la gouvernance même des institutions. Notamment l'éducation, [...] c'est fondamental, on ne peut pas penser reconstruction en Haïti, si on ne met pas l’emphase sur l’éducation et sur la formation professionnelle.

C'est un pays de jeunesse et si la reconstruction n'aboutit pas à la création d’opportunités, de formation et au renforcement des capacités pour tout ce bassin de jeunes, qui sont souvent en situation extrêmement risquées, on ira nulle part en Haïti. »

Concernant l'aide internationale, Michaëlle Jean préconise que le pays se prenne en main totalement
« on ne peut plus penser à un développement durable dans ce pays, sur la base d'une dépendance totale de l'aide internationale, ce n'est plus possible [...]

cet éparpillement qui a transformé le pays en véritable laboratoire, où on a des dizaines de milliers d'ONG, qui font en sorte que l'État, est de plus en plus dépossédé de moyens, pour mettre en œuvre ses politiques.

Vous prenez trois ONG importantes en Haïti, vous mettez leurs budgets ensemble et elles ont plus de ressources financières que l'État lui-même, c'est un non-sens total !

Cela crée une sorte d'État parallèle, c'est pour cela que l'on parle de la République des ONG en Haïti.

Ce n'est pas possible, si l'on veut qu'il y est un avancement majeur au niveau de la gouvernance, il faut un État avec des moyens pour vraiment mettre de l'avant ses politiques.

Haïti a des plans, il y a un plan haïtien pour l'éducation, un plan haïtien pour le développement, pour la lutte contre la pauvreté, il faut aller avec ces paramètres là. »

HL/ HaïtiLibre

    La date/heure actuelle est Sam 3 Déc 2022 - 3:59