Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Les 100 premiers jours du president Preval vus par les media

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
gwotoro
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 3974
Localisation : Canada
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: le balancier

Les 100 premiers jours du president Preval vus par les media - Page 2 Empty
MessageSujet: Les 100 premiers jours du president Preval vus par les media   Les 100 premiers jours du president Preval vus par les media - Page 2 EmptyMar 22 Aoû 2006 - 12:59

Rappel du premier message :

Les cent premiers jours du président Préval

PORT-AU-PRINCE, 22 août 2006 (AFP) -
Les cent premiers jours au pouvoir du président haïtien René Préval ont été marqués par une tentative de relance de l'économie dans un climat de violence caractérisé par des enlèvements et des affrontements meurtriers entre gangs armés et forces de l'ordre.

Vainqueur en février d'une élection qualifiée de "très démocratique" à l'étranger, René Préval a bénéficié d'une sorte d'état de grâce, renouant avec la communauté internationale dont il a sollicité la générosité pour financer la reconstruction d'Haïti, le pays le plus pauvre du continent américain meurtri par 20 ans de crises entrecoupées de coups d'Etat.

A la suite d'une importante réunion fin juillet en Haïti, bailleurs de fonds internationaux et pays donateurs se sont engagés à verser au gouvernement 750 millions de dollars pour l'année budgétaire 2006-2007.

La Banque mondiale a accordé un don de six millions de dollars pour un projet pilote d'amélioration du réseau électrique.

Outre des projets d'infrastructures, le gouvernement cherche de l'argent pour mettre en oeuvre un Programme d'apaisement social (PAS) susceptible de créer des emplois dans le pays et payer des arriérés de salaires à d'anciens fonctionnaires et ex-militaires.

Lors d'une visite à Port-au-Prince début août, le secrétaire général de l'Onu, Kofi Annan, a assuré aux Haïtiens qu'il allait demander aux donateurs et bailleurs de fonds internationaux de soutenir Haïti sur le long terme.

Le président haïtien a aussi promis de s'attaquer à l'insécurité et à la violence qui ont redoublé au lendemain de son investiture le 14 mai.

En dépit de la présence dans le pays d'une force de stabilisation onusienne (Minustah), des statistiques disponibles au nouveau Parlement haïtien montrent qu'entre mai et juillet, les enlèvements contre rançon ont augmenté dans la capitale n'épargnant pas les étrangers.

"Le pays est en décrépitude, les perspectives sont mauvaises", juge l'ancien candidat à la présidence Leslie Manigat, arrivé deuxième au scrutin de février.

"La situation du pays ne fait pas plaisir quand on voit la manière dont il est dirigé et le contexte international que nous vivons qui donne à l'étranger le pouvoir de décider à la place des Haïtiens", estime l'ancien président (février-juin 1987) dans un entretien à l'AFP, en faisant allusion à la présence de la Minustah.

Critiquée pour son laxisme et son inefficacité à combattre la violence, la Minustah vient de voir son mandat renouvelé pour six mois à la suite d'une visite dans le pays du secrétaire général des Nations unies, Kofi Annan.

Répondant aux critiques sur sa gestion de l'insécurité, M. Préval a, dans un premier temps, proposé de dialoguer pour obtenir le désarmement des gangs, avant de menacer de désarmer de "manière violente" ceux qui refusent de déposer les armes.

Pour s'attaquer à l'insécurité, le Premier ministre Jacques-Edouard Alexis a pour sa part promis notamment de créer des emplois dans les quartiers pauvres.

Au niveau diplomatique, M. Préval a notamment réussi à réintégrer son pays au sein de la Caricom (marché commun de la Caraïbe) dont il avait été écarté en février 2004 après la démission de l'ancien président Jean Bertrand Aristide sous la menace d'une insurrection armée.

Le nouveau président a également effectué une tournée dans les principaux pays donateurs d'Haïti. Il a notamment été reçu par le président français Jacques Chirac et les responsables de l'Union européenne, ainsi qu'aux Etats-Unis et dans plusieurs pays d'Amérique latine.

En septembre, Haïti devrait participer au sommet des pays non-alignés à La Havane où le gouvernement de Port-au-Prince compte solliciter un statut de membre, a-t-on appris de sources diplomatiques.


Dernière édition par le Ven 25 Aoû 2006 - 9:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Marc-Henry
Administrateur
Marc-Henry

Masculin
Nombre de messages : 6131
Localisation : Canada
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Lobbyiste

Les 100 premiers jours du president Preval vus par les media - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les 100 premiers jours du president Preval vus par les media   Les 100 premiers jours du president Preval vus par les media - Page 2 EmptyJeu 24 Aoû 2006 - 16:24

Men sa konstitutyon en di:Atik 111:Le pouvoir Legislatif fait des lois sur tous les opbjets d'interet public.
Atik111-1:l'initiativ en appartient à chacune des deux(2) chambres ainsi qu'au pouvoir executif.

Plus loin , elle dit:Attributions du President de la Republique
et en son article 144 sur les attributions du President de la Republique:

ARTICLE 144:

Il fait sceller les lois du Sceau de la République et les promulgue dans les délais prescrits par la Constitution. Il peut avant l'expriration de ce délai, user de son droit d'objection.apalipapa

Je crois que l'attribution des ministres est incomplète :

Attributions du premier ministre
et en ses articles 159 et 161 sur les attributions du premier ministre:

ARTICLE 159:

Le Premier Ministre fait exécuter les lois. En cas d'absence, d'empêchement temporaire du Président de la République ou sur sa demande, le Premier Ministre préside le Conseil des Ministres. Il a le pouvoir règlementaire, mais il ne peut jamais suspendre, ni interpréter les lois, actes et décrets, ni se dispenser de les exécuter.

ARTICLE 161:

Le Premier Ministre et les Ministres ont leurs entrées aux Chambres pour soutenir les projets de lois et les objections du Président de la République ainsi que pour répondre aux interpellations.


Dernière édition par le Jeu 24 Aoû 2006 - 16:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.forumhaiti.com
gwotoro
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 3974
Localisation : Canada
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: le balancier

Les 100 premiers jours du president Preval vus par les media - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les 100 premiers jours du president Preval vus par les media   Les 100 premiers jours du president Preval vus par les media - Page 2 EmptyJeu 24 Aoû 2006 - 16:29

Les peines liees a differents crimes doivent etre fixees par la loi et non par la Constitution...
Revenir en haut Aller en bas
gwotoro
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 3974
Localisation : Canada
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: le balancier

Les 100 premiers jours du president Preval vus par les media - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les 100 premiers jours du president Preval vus par les media   Les 100 premiers jours du president Preval vus par les media - Page 2 EmptyJeu 24 Aoû 2006 - 16:32

Qui va changer le papier sinon des gens.

Attaquer le papier sans arriver a convaincre les gens responsables du changement de ce papier de sa necessite ne vaut rien...

Un autre papier va-t-il nous premunir contre les coups d'etat ?
Revenir en haut Aller en bas
Marc-Henry
Administrateur
Marc-Henry

Masculin
Nombre de messages : 6131
Localisation : Canada
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Lobbyiste

Les 100 premiers jours du president Preval vus par les media - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les 100 premiers jours du president Preval vus par les media   Les 100 premiers jours du president Preval vus par les media - Page 2 EmptyJeu 24 Aoû 2006 - 16:34

Sans Malice et Gwotoro

Je parlais surtout de l'exécutif. Je sais que les Élus peuvent présenter des projets de lois comme par exemple sur le viol, sur les sintaniz entre autre. Mais qu'en est-il des institutions du pays, tels que les ministères, la reforme Judiciaire. Quelle est la responsabilité des ministres dans des projets de lois qui les concernent? Est-ce que les Élus peuvent decider à la place des ministres ? Qui gèrent les ministères ? L'exécutif ou le pouvoir législatif ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.forumhaiti.com
Marc-Henry
Administrateur
Marc-Henry

Masculin
Nombre de messages : 6131
Localisation : Canada
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Lobbyiste

Les 100 premiers jours du president Preval vus par les media - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les 100 premiers jours du president Preval vus par les media   Les 100 premiers jours du president Preval vus par les media - Page 2 EmptyJeu 24 Aoû 2006 - 16:39

J'ai réponse à mes questions; ARTICLE 144:

Il (le Président)fait sceller les lois du Sceau de la République et les promulgue dans les délais prescrits par la Constitution. Il peut avant l'expriration de ce délai, user de son droit d'objection.

Parce que le pouvoir Législatif ne peut pas surpasser le pouvoir exécutif. C'est clair, c'est l'exécutif.


Dernière édition par le Jeu 24 Aoû 2006 - 16:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.forumhaiti.com
gwotoro
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 3974
Localisation : Canada
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: le balancier

Les 100 premiers jours du president Preval vus par les media - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les 100 premiers jours du president Preval vus par les media   Les 100 premiers jours du president Preval vus par les media - Page 2 EmptyJeu 24 Aoû 2006 - 16:39

Les deux puisque selon la Constitution le pouvoir legislatif a un droit de regard sur les actes de l'executif:

ARTICLE 129.2:

Le droit de questionner et d'interpeller un membre du Gouvernement ou le Gouvernement tout entier sur les faits et actes de l'Administration est reconnu à tout membre des deux (2) Chambres.

ARTICLE 129.3:

La demande d'interpellation doit être appuyée par cinq (5) membres du Corps intéressé. Elle aboutit à un vote de confiance ou de censure pris à la majorité de ce Corps.
Revenir en haut Aller en bas
Marc-Henry
Administrateur
Marc-Henry

Masculin
Nombre de messages : 6131
Localisation : Canada
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Lobbyiste

Les 100 premiers jours du president Preval vus par les media - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les 100 premiers jours du president Preval vus par les media   Les 100 premiers jours du president Preval vus par les media - Page 2 EmptyJeu 24 Aoû 2006 - 16:46

Bref, il est clair que le Parlement ne peut pas imposer le retour de l'Armée ou quelconque projet de loi sans l'approbation du président de la république.( L'Éxécutif) Art 144


Dans tout ce débat, on a oublié une seule chose. On a besoin de parler des deux tiers au Parlement pour faire passer une loi. Donc , normalement, le gouvernement doit avoir une majorité aux deux chambres pour gouverner. C'était juste une information.

Car , à mon humble avis, il n’est pas dans l’intérêt du parlementaire de présenter un projet de lois sans en aviser au préalable les intéressés qui sont le parti politique dont il est membre , le gouvernement, etc. Ainsi, il sera assuré qu’il ne travaillera pas pour rien…
Revenir en haut Aller en bas
https://www.forumhaiti.com
gwotoro
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 3974
Localisation : Canada
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: le balancier

Les 100 premiers jours du president Preval vus par les media - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les 100 premiers jours du president Preval vus par les media   Les 100 premiers jours du president Preval vus par les media - Page 2 EmptyVen 25 Aoû 2006 - 9:50

Maintenant, nous avons la vision d'un autre journaliste, Gotson Pierre, sur les 100 premiers jours de Rene Preval a la tete du pays.

100 premiers jours de Préval

Haiti : Nouveau capitaine à bord d’un navire têtu

par Gotson Pierre

P-au-P., 25 août. 06 [AlterPresse] ---
La nouvelle administration de René Préval, complétée en juin dernier avec l’entrée en fonction du premier ministre Jacques Édouard Alexis, cherche à prendre en main la situation d’Haiti, qui s’avère encore délicate, plus de 3 mois après la prise de fonction du nouveau chef d’État.

L’esprit de concertation qui a marqué la rentrée politique de Préval, à l’occasion des élections du 7 février 2006, s’est maintenu après la passation des pouvoirs, le 14 mai. Cet esprit est clairement perceptible à travers le choix du premier ministre, sa ratification et la formation du gouvernement.

En entamant son second mandat [1] , Préval fait preuve de sens de conciliation. Les différents partis représentés au parlement ont été consultés sur le choix de Jacques Édouard Alexis, qui a déjà été chef de gouvernement durant le premier mandat de René Préval (1996-2001). La formation du gouvernement a fait l’objet de négociations avec divers secteurs politiques et l’équipe d’Alexis a bénéficié d’un vote presqu’unanime au niveau des deux chambres. [2]

Au moment de l’installation du nouveau gouvernement, le 9 juin, le président Préval, a relevé que la composition du cabinet ministériel est le fruit d’un processus de dialogue et de concertation directs, « sans intermédiaires ». Préval a cependant reconnu que le chemin devant mener à la confiance, « à une absence de méfiance entre les différents secteurs nationaux », sera long et parsemé d’embûches.

Préval a plaidé en faveur d’une « démarche nouvelle » à construire dans la concertation et la collaboration de tous les secteurs « pour combattre le vol, la drogue, l’insécurité, et aménager les infrastructures appropriées (routes, hôpitaux, logements) ».

Les principaux défis à affronter par l’administration Préval sont ainsi clairement mis en relief et doivent être pris à bras-le-corps par un appareil gouvernemental, apparemment hétéroclite. Ce gouvernement, globalement composé de personnalités de la mouvance sociale-démocrate ou démocrate chrétienne, issues des principaux partis politiques représentés au parlement ou des proches du président Préval, a bien du pain sur la planche. [3]

Avec son équipe, Alexis entend mettre sur pied en Haiti un « État stratège déconcentré et un État de droit ». Dans sa déclaration de politique générale, il a souligné que les deux grandes orientations du gouvernement sont, d’une part, la construction de l’Etat moderne et du renforcement des institutions démocratiques et, d’autre part, la création des conditions favorables à l’investissement en vue de la création de richesses au bénéfice de l’ensemble de la population.

Le premier ministre a annoncé le lancement d’un Programme d’apaisement social (PAS), qui prévoit la constitution d’une banque de fiches de plus de trois cents projets et interventions à réaliser dans les divers secteurs de la vie nationale et dans les différents départements et communes d’Haiti.

Lors de son investiture, le nouveau chef de gouvernement a proposé à ses ministres d’horizons divers « un pacte de solidarité et de loyauté pour nous guider dans la gestion des affaires de la nation », dont la finalité est de les « amener collectivement à placer les intérêts de la nation au-dessus de toutes autres considérations. »

Le Premier Ministre invite ses ministres, également, à lutter contre la corruption et le népotisme. « Je compte sur vous pour assurer une gestion saine des comptes publics et je compte sur vous encore pour établir des relations harmonieuses avec les députés et sénateurs qui auront à rendre compte à leurs mandants de la façon dont ils veillent à leurs intérêts », a lancé Jacques Édouard Alexis.

Selon Alexis, « la vision qui se dégage de la déclaration de politique générale rejoint la demande fondamentale de la majorité de la population qui réclame une société d’inclusion et de réconciliation », qui veut résoudre ses problèmes par le dialogue et dans la recherche de consensus.

Suite de l'article: http://www.alterpresse.org/spip.php?article5083
Revenir en haut Aller en bas
gwotoro
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 3974
Localisation : Canada
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: le balancier

Les 100 premiers jours du president Preval vus par les media - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les 100 premiers jours du president Preval vus par les media   Les 100 premiers jours du president Preval vus par les media - Page 2 EmptyVen 25 Aoû 2006 - 9:57

Generalement, dans les democraties avec un systeme politique comme Haiti, genre la France, les projets de lois deposes par les parlementaires sont en fait issues:

1) soit de recherches faites dans des commissions parlementaires reliees au domaine de la loi proposee;

2) soit des partis politiques dont le parlementaire est issue
Revenir en haut Aller en bas
Rodlam Sans Malice
Super Star
Super Star
Rodlam Sans Malice

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

Les 100 premiers jours du president Preval vus par les media - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les 100 premiers jours du president Preval vus par les media   Les 100 premiers jours du president Preval vus par les media - Page 2 EmptyVen 25 Aoû 2006 - 11:14

Les trois pouvoirs sont egaux.la Constitution prevoit les procedures en cas de litiges entre le pouvoir executif et le pouvoir legislatif.Le President des Etats-unis a le droit de veto sur les lois proposées par le Congres si a son avis ces lois sont contraires aux interets du pays,mais il y a aussi une procedure du pouvoir legislatif pour annuler le veto du President.

La faiblesse des pouvoirs legislatifs et judicaires en Haiti n'est pas precisement a cause de la constitution ,mais de preference au comportement de nos Palrlementaires qui, il faut le reconnaitre, ne disposent pas d'un staff competent pour rediger les lois ;ni de partis politiques structures ayant des programmes de gouvernment qu'ils proposent à la nation.

Ce n'est pas en divisant le pays en de petits departements geographiques pour augmenter le nombre des Senateurs et deputes qu'on aura un pouvoir legislatif qui reponde aux besoins de la population.A mon humble avis, il serait preferable que nous ayons moins de Senateurs et Deputes mais d'avoir un staff competent au Palrlement pour aider les parlementaires a promulguer les lois necessaires a la bonne marche de l'administration du pays.Ce n'est pas tant la quantité qu'il nous faut mais la qualité.N'est-il pas triste que ce soit l'Ambassadeur Americain qui donne du materiel pour le fonctionnement du Parlement malgré les demarches du President de l'institution aupres du gouvernment.
Revenir en haut Aller en bas
gwotoro
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 3974
Localisation : Canada
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: le balancier

Les 100 premiers jours du president Preval vus par les media - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les 100 premiers jours du president Preval vus par les media   Les 100 premiers jours du president Preval vus par les media - Page 2 EmptyVen 25 Aoû 2006 - 12:29

Les causes de la faiblesse des pouvoirs legislatifs et judiciaires sont plus nombreuses que cela a mon avis.

Oui, on peut citer la "non-preparation" de nos legislateurs. C'est pour cette raison que le president Preval proposait d'accompagner le Parlement d'un corps technique devant l'aider dans l'elaboration des lois.

Il y a une foule d'autres raisons qui s'expliquent surtout par la perpetuation de mauvaises habitudes. J'en citerai deux:

1) Depuis les Duvalier, il est devenu tres concevable de mettre des gens incompetents a differents postes pour s'assurer de leur loyaute et du controle de cet organisme X.

2) Le vol des biens de l'Etat. Sous Preval I et Aristide II, les senateurs et deputes disposaient quand meme de certains moyens (meme s'ils etaient tres incomplets) pour accomplir leur travail. Mais comme certaines choses ont disparu, il va encore falloir se les procurer. La corruption et l'impunite viennent encore nous faire mal.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Les 100 premiers jours du president Preval vus par les media - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les 100 premiers jours du president Preval vus par les media   Les 100 premiers jours du president Preval vus par les media - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les 100 premiers jours du president Preval vus par les media
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [UploadHero] Le jour de gloire [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: