Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti



Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.

Le deal à ne pas rater :
Logitech Souris Gamer G502 Hero + Tapis de souris G240
39.99 €
Voir le deal

2 participants

Lese yo pale et construisons!

avatar
gwotoro
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 3974
Localisation : Canada
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: le balancier

Lese yo pale et construisons! Empty Lese yo pale et construisons!

Message  gwotoro Mer 6 Déc 2006 - 19:58

Lese yo di et construisons.

Editorial de Sabine Manigat (Le Matin - 6 decembre 2006)
sabine.manigat@lematinhaiti.com

Il y a eu tour à tour le rapport de Transparency International sur la corruption dans le monde, celui de la revue britannique Lancet concernant les violations des droits fondamentaux, les piètres performances du pays dans le dernier rapport sur le développement humain du Pnud, pour ne citer que les documents internationaux les plus diffusés récemment. Tous contribuent à projeter une image d’Haïti dans laquelle le pitoyable le dispute à l’effroyable. Or, confrontés à ce reflet il nous est de plus en plus difficile de démêler le vrai du faux, tant les analyses plus ou moins objectives se teintent volontiers d’une pointe de désobligeance, ne serait-ce que pour sacrifier au goût pour le folklorique que la presse internationale, politiquement correcte, se doit d’alimenter régulièrement. Et je ne parlerai pas des déclarations et prises de position carrément diffamatoires, comme celle qu’un certain consultant associé à tort ou à raison à la Minustah eut à faire concernant les Haïtiens en République dominicaine. Je n’aborderai pas non plus les « zen » montés en épingle ici et là chaque fois qu’un Haïtien est par hasard concerné par un fait divers inhabituel (vaudou, délinquance) en particulier à l’étranger.

Il y a du vrai et du faux, à boire et à manger comme on dit.

L’important, me semble-t-il, à l’heure où bien des facteurs menaçants semblent se conjuguer pour compliquer encore davantage un panorama déjà troublé (guerres de gangs dans la zone de Carrefour, rivalités électorales sanglantes, insécurité et enlèvements, multiplication des crimes crapuleux et j’en passe), c’est de nous donner comme tâche prioritaire et urgente de déterminer ce que nous voulons ensemble aujourd’hui, et que nous pouvons faire, pour dire à notre jeunesse déboussolée et aux prises avec toutes les tentations que nous avons encore un pays à préserver. À chacun sa partition dans cette entreprise. Aux politiques de convoquer, aux citoyens de définir et de contribuer.

Je n’ai aucune qualité pour parler d’agenda en cette importante matière. Par contre, je fais partie de ceux qui, de plus en plus nombreux, réagissent pour demander un sursaut général dans l’objectif de valoriser notre patrimoine et notre personnalité de peuple. Il ne s’agit pas de clamer des cocoricos incantatoires et stériles, encore moins de se monter la tête en refusant de prendre acte et de se confronter à notre tragique réalité. Il s’agit du courage d’être optimiste, les yeux grand ouverts sur les problèmes mais aussi, mais surtout sur les potentialités. Qui n’avance pas recule, dit-on ; qui ne s’aide pas ne sera pas encouragé ni aidé.

Je commencerai par rappeler quelques opinions qui ne sont guère susceptibles d’être taxées de chauvinistes ni même d’indulgentes. C’est le général Eleno – oui ! celui-là même qui mettait régulièrement l’opinion en émoi durant la première année de la mission onusienne – qui avertissait la presse nationale du tort causé à l’image du pays par des reportages alarmistes ou par trop suivistes des dépêches internationales. C’est lui en particulier qui eut à déconseiller la popularisation du terme « opération Bagdad », choisi à dessein par ses promoteurs pour projeter une image d’enfer sur le pays.

Je me souviens aussi d’une observation faite par l’ambassadeur de France durant la campagne électorale, allant dans le même sens d’encourager les Haïtiens à promouvoir aussi les efforts, les progrès, les réalisations de leur pays et de leurs compatriotes, plutôt que de mettre toujours en avant les crises et les problèmes qui ne sont que trop connus.

Plus récemment, l’ambassadeur Mulet opinait dans le même sens tout en faisant remarquer qu’en l’occurrence on a parfois l’impression que les Haïtiens sont les premiers ennemis d’eux-mêmes.

Alors, face à une tendance perceptible de nous convertir en « tête de turc » internationale, il faut réagir. Ainsi, le président Préval l’a dit, mais pas assez fort, que « Haïti n’est pas un pays en faillite ». Le Premier ministre Alexis l’a dit, mais pas encore assez fermement, que notre souveraineté et nos capacités de peuple ne sont pas discutables. Notre presse ne dit pas assez fort, ni assez souvent, que l’image d’Haïti, c’est aussi le prestige mondial de Geskio, le prix international de Lèt Agogo, le triomphe de Bélo Haïti ; et que parfois il faut choisir carrément d’en parler plutôt que de répercuter une dépêche de plus sur « le plus grand bidonville… du pays le plus pauvre … où la violence et l’insécurité font rage…au bord de la faillite ! » La pauvreté, la violence, le désespoir se vendent bien. Nous en avons notre lot, c’est sûr ; mais nous sommes aussi les seuls à connaître et à pouvoir faire connaître les multiples facettes de notre réalité qui n’a pas que du mauvais.

Nombreux sont ceux qui parlent du négatif. Qui, sinon nous-même, dira le positif ?

mercredi 6 décembre 2006


Dernière édition par le Jeu 14 Déc 2006 - 23:26, édité 1 fois
Rodlam Sans Malice
Rodlam Sans Malice
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

Lese yo pale et construisons! Empty Re: Lese yo pale et construisons!

Message  Rodlam Sans Malice Sam 9 Déc 2006 - 23:03

Je viens de lire un editorial de "Al dia today"un journal Hispano americain qui s'intitule :"Las dos caras de Buenos Aires"

Buenos Aires se ha convertido en uno de los destinos turisticos mas populares en Sudamerica ,tanto que atrae hasta a la primera familia de Estados Unidos .

Los robos se han convertido en algo comun en Buenos Aires donde miles de personas luchan por sobrevivir Para ser justos ,hay que admitir que este escenario se repite en docenas ciudades del tercer mundo o en paises en via de desarollo.Pero el ejemplo sirve para mostrar el contraste entre ricos y pobres en America latina.,la prosperidad y la miseria que se presentan paralelas en lados opuestos de las calles.

Para la gemelas Bush el incidente del robo de la cartera no significo un problema grande.De todas maneras pasaron sus vacaciones disfrutando de los atractivos de la capital argentina y sacando incluso tiempo para ver un partido de fotbol.

Voila comment une journaliste soucieuse de la verité decrit la situation de son pays.elle ne parle pas de renversement de gouvernement;elle essaie d'etre objective dans son analyse d'une situation précaire.Qu'auraient fait nos journalistes si les jumelles du President americain auraient été cambriolées a Port-au-Prince. Il faut avouer que ce ne sont pas les étrangers qui sont responsables de la mauvaise réputation d'haiti; ce sont en premier lieu nos propres compatriotes ,vendeurs de plumes et de micros qui sont responsables.
avatar
gwotoro
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 3974
Localisation : Canada
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: le balancier

Lese yo pale et construisons! Empty Re: Lese yo pale et construisons!

Message  gwotoro Sam 9 Déc 2006 - 23:31

Rodlam,

Pouvez-vous traduire le passage de l'article que vous avez mis s'il vous plait.

Merci
Rodlam Sans Malice
Rodlam Sans Malice
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

Lese yo pale et construisons! Empty Re: Lese yo pale et construisons!

Message  Rodlam Sans Malice Dim 10 Déc 2006 - 0:19

Est-il reellement nécessaire de le faire ;

"Les deux visages de Buenos Aires."

Buenos Aires s'est convertie en l'une des destinations touristiques de l'Amerique du Sud.;tant est qu'elle a attiré la première famille des Etats-Unis.


les vols sont devenus des faits divers reguliers a buenos Aires ou vivent des milliers de personnes luttant pour survivre.Pour etre juste ;il faut admettre que cette scene se repete dans des douzaines de villes du tiers-monde et dans les pays en voie de development.mais cet exemple peut servir à montrer le contraste entre les riches et les pauvres en Amerique latine,la prosperite et la misère qui se manifestent parallelement dans les endroits opposés des rues.

Pour les jumelles Bush l'incident de vol de la valise ne signifie pas un grand problème.De toutes facons elles ont passé leurs vacances jouissant des attractions de la capitale argentine et elles ont meme eu le temps d'assister a un match de football.

Quelle est la note ,monsieur le professeur?(lol).Pa kite kakakok konnen la fè jalousi.

Contenu sponsorisé


Lese yo pale et construisons! Empty Re: Lese yo pale et construisons!

Message  Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mar 6 Déc 2022 - 16:57