Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti



Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.

Le Deal du moment :
Trottinette électrique pliable 100MAX ...
Voir le deal
249.99 €

2 participants

PLUS QU’UNE OBLIGATION MORALE, UN DEVOIR DE MEMOIRE.

Maximo
Maximo
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 3182
Localisation : Haiti
Loisirs : football - Gagè
Date d'inscription : 01/08/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

PLUS QU’UNE OBLIGATION MORALE, UN DEVOIR DE MEMOIRE. Empty PLUS QU’UNE OBLIGATION MORALE, UN DEVOIR DE MEMOIRE.

Message  Maximo Ven 25 Sep 2009 - 14:28

PLUS QU’UNE OBLIGATION MORALE, UN DEVOIR DE MEMOIRE.




L’Institution Militaire haïtienne rappelle à la Nation, qu’aujourd’hui, 24 Septembre 2009, ramène le quinzième anniversaire de l’assassinat de dix soldats haïtiens, abattus froidement, menottes aux poignets, par les soldats des Forces d’occupation américaine de 1994, commandées par le Lieutenant Général Hugues Shelton, USA.

En effet, au crépuscule du Samedi 24 Septembre 1994, le Lieutenant José Pascal, le Caporal Vernet Zény, les Soldats de 1ère- Classe Augustin Valentin, Sainvilus Jean-Maxo, Fils-Aimé Dieufort, les Soldats ST. Juste Madsène, Jean Rosemond, Charles Napoléon et deux de leurs amis civils, jouaient, après une difficile journée de travail, aux cartes et au domino au local de la Police militaire du Cap-Haitien. C’est pendant ce moment de détente, qu’un groupe de Marines, fit irruption dans le dit local et après avoir maitrisé tous ceux qui s’y trouvaient en leur passant des menottes, les Marines, agissant sous une pulsion inconnue et sans motif aucun, les ont froidement exécutés.






UNE EXECUTION PURE ET SIMPLE !!!





Les Forces Armées d’Haïti ont réclamé du Général Hugues Shelton, commandant des Forces américaines, la remise et le transport des corps à Port-au-Prince. Quelle horreur en ouvrant les dix sacs noirs ! Les corps étaient écrabouillés et démembrés. Ceci prouve sans équivoque qu’ils ont été abattus, avec rage et à bout portant. De plus, la remise des corps avec les poignets menottés, n’est-elle pas, un aveu formel de la part des auteurs de ce drame poignant ? Des funérailles nationales ont été chantées le 5 Octobre 1994 pour le repos des âmes de ces soldats de la Patrie qui ont tout simplement été exécutés par les Marines américains, alors qu’un Accord International signé entre Haïti et les Etats-Unis d’Amérique du Nord, leur demandait de travailler en collaboration pour sortir Haïti d’une crise longue et profonde.

Quand les soldats d’une Armée régulière opèrent hors de leur sol national, ils doivent avoir un comportement qui honore à la fois leur Institution et leur pays. Tout écart d’un membre du personnel militaire sur le territoire étranger, doit être condamné et sanctionné. Cela n’a t-il pas toujours été le cas dans l’histoire de l’armée américaine relative aux opérations militaires d’outre mer? Pourquoi cette rupture de ce principe cardinal dans le cas du massacre du Cap? Sénateurs et Députés de la République d’Haïti, il n’est pas trop tard pour rendre à ces soldats martyrs, un Hommage National. Et Vous, Organismes de Droits Humains, sortez de votre long silence et permettez aux âmes de ces Soldats de la Patrie de jouir du « Droit » au repos éternel.
avatar
Invité
Invité


PLUS QU’UNE OBLIGATION MORALE, UN DEVOIR DE MEMOIRE. Empty on .

Message  Invité Ven 25 Sep 2009 - 15:24

Maximo, très cher ami,
Il ne faut pas te faire d'illusions a propos du caractère citoyen que l'on retrouve dans les deux chambres et qui exhibe le niveau honteux de la pensée du discours national .Ils ne savent vraiment pas quand un citoyen mérite le titre de héros national .Ils appartiennent a cette meute sauvage que j'ai vue autour du kiosque , au champ de Mars, qui jurait, vendait des frites ,toutes sortes de boissons , de la drogue et de la prostitution dans l'ombre avilie des héros de l'Indépendance .

C'était sous Preval .Et le maire Mano Charlemagne ne pouvant plus supporter la manifestation de tant de mépris pour nos héros par les haïtiens et étrangers réunis ordonna le nettoyage des écuries d'Augias. On lui en garda rancune pour ca.

Maintenant tu me parles de pauvres soldats, de vrais fils du peuple haïtien, menottés, assassinés par l'avant-garde des forces d'occupation .Nos hommes de loi s'en foutent royalement ! Qu’ont-ils de commun avec ces fils de la patrie quand nous observons que leurs pères qui ont combattu pour l'indépendance sont traites comme des parias par la foule bizarre des opportunistes et des apatrides.

Je dois témoigner cependant en faveur des gouvernements dominicains qui revêtent du manteau de la divinité les combattants de leur indépendance. Le président Duarte est le phare de la reconnaissance nationale au milieu de la cite de Santo Domingo .A la porte de son mausolée, il y a une garde d'honneur de vingt quatre heures et ca ne change pas avec l'arrivée et sortie de différents partis politiques au pouvoir.

Non .On ne vend pas de frites ,de la came et de la prostitution aux alentours du mausolée qui garde le corps d'un symbole sacré du patriotisme dominicain .Non . Il n'existe pas cette tendance "prevalienne " de la démocratie anarchique la ou existent en coopération fonctionnelle de vraies élites commerciale et intellectuelle .Les députés et sénateurs "élus" ne sont pas ramassés a la hâte ca et la parmi le fatras de l'ignorance comme on fait au pays .Nous etouffons sous le poids de mediocrite .

Maintenant, tu vois ce que tu demandes à ces gens de faire ? Quand ils soulèvent avec peine et dégoût un vrai miroir national, ils deviennent terriblement agités car ce miroir de nos réalités ne reflète pas leurs visages patibulaires et les battements de cœur qui sont des appels codés à l’anarchie de la corruption ambiante.
avatar
piporiko
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 4753
Age : 52
Localisation : USA
Opinion politique : Homme de gauche,anti-imperialiste....
Loisirs : MUSIC MOVIES BOOKS
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: L'impulsif

PLUS QU’UNE OBLIGATION MORALE, UN DEVOIR DE MEMOIRE. Empty Re: PLUS QU’UNE OBLIGATION MORALE, UN DEVOIR DE MEMOIRE.

Message  piporiko Ven 25 Sep 2009 - 19:24

Maximo a écrit:PLUS QU’UNE OBLIGATION MORALE, UN DEVOIR DE MEMOIRE.




L’Institution Militaire haïtienne rappelle à la Nation, qu’aujourd’hui, 24 Septembre 2009, ramène le quinzième anniversaire de l’assassinat de dix soldats haïtiens, abattus froidement, menottes aux poignets, par les soldats des Forces d’occupation américaine de 1994, commandées par le Lieutenant Général Hugues Shelton, USA.

En effet, au crépuscule du Samedi 24 Septembre 1994, le Lieutenant José Pascal, le Caporal Vernet Zény, les Soldats de 1ère- Classe Augustin Valentin, Sainvilus Jean-Maxo, Fils-Aimé Dieufort, les Soldats ST. Juste Madsène, Jean Rosemond, Charles Napoléon et deux de leurs amis civils, jouaient, après une difficile journée de travail, aux cartes et au domino au local de la Police militaire du Cap-Haitien. C’est pendant ce moment de détente, qu’un groupe de Marines, fit irruption dans le dit local et après avoir maitrisé tous ceux qui s’y trouvaient en leur passant des menottes, les Marines, agissant sous une pulsion inconnue et sans motif aucun, les ont froidement exécutés.






UNE EXECUTION PURE ET SIMPLE !!!






Les Forces Armées d’Haïti ont réclamé du Général Hugues Shelton, commandant des Forces américaines, la remise et le transport des corps à Port-au-Prince. Quelle horreur en ouvrant les dix sacs noirs ! Les corps étaient écrabouillés et démembrés. Ceci prouve sans équivoque qu’ils ont été abattus, avec rage et à bout portant. De plus, la remise des corps avec les poignets menottés, n’est-elle pas, un aveu formel de la part des auteurs de ce drame poignant ? Des funérailles nationales ont été chantées le 5 Octobre 1994 pour le repos des âmes de ces soldats de la Patrie qui ont tout simplement été exécutés par les Marines américains, alors qu’un Accord International signé entre Haïti et les Etats-Unis d’Amérique du Nord, leur demandait de travailler en collaboration pour sortir Haïti d’une crise longue et profonde.



Quand les soldats d’une Armée régulière opèrent hors de leur sol national, ils doivent avoir un comportement qui honore à la fois leur Institution et leur pays. Tout écart d’un membre du personnel militaire sur le territoire étranger, doit être condamné et sanctionné. Cela n’a t-il pas toujours été le cas dans l’histoire de l’armée américaine relative aux opérations militaires d’outre mer? Pourquoi cette rupture de ce principe cardinal dans le cas du massacre du Cap? Sénateurs et Députés de la République d’Haïti, il n’est pas trop tard pour rendre à ces soldats martyrs, un Hommage National. Et Vous, Organismes de Droits Humains, sortez de votre long silence et permettez aux âmes de ces Soldats de la Patrie de jouir du « Droit » au repos éternel.

TAN YO TE CHANJE VRE.AN 1915 ,PIERRE SULLY TE LEVE ESKANP FIGI TOUT YON NASYON.AN 1994,ASASEN TERORIS AN INIFON KE YO RELE LAME DAYITI A PAT LEVE YON TI DWET POU DEFANN PEYI A.PETET DIRI ACHOU TE FINN PLEN VANT YON ,YO TE TWO LOU.SA MALANDREN YO RELE DORELIEN AP DI LA.YON MOUN YO DEPOTE POU MOVE BAGAY.SE AN HAITI SELMAN OU KA WE NEG TANKOU DORELIEN SOU MOUN.JAN DE VETE TANKOU MOUCHE ,SE SANN OU LAGE SOU YO.IL EST VRAI PA GEN ANGNEN KI KA ETONE MOUN NAN PEYI A.FRANCK ROMAIN TE KANDIDA A LA PRTEZIDANS :PAT GEN MOUN KI DI ANGNEN.GUY FILIP ,TE KANDIDA .YO MONTE YON PWOSE TET CHAT POU YO TE BLANCHI JODEL CHANBLEN.TOUT KLAS POLITIK LA AK TOUT MOUN SOU FOWOM NAN KAP SOUTNI STATIKWO A:misye MANJE PESONALITE YO NAN K....K,

(dixit piporiko,le vulgaire lavalassien qui ne comprend pas le pourquoi des bonnes manieres .)

Contenu sponsorisé


PLUS QU’UNE OBLIGATION MORALE, UN DEVOIR DE MEMOIRE. Empty Re: PLUS QU’UNE OBLIGATION MORALE, UN DEVOIR DE MEMOIRE.

Message  Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Jeu 6 Oct 2022 - 22:59