Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti



Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.

-56%
Le deal à ne pas rater :
Figurines Funko POP TV SQUID GAME à 6,99€
6.99 € 15.99 €
Voir le deal

Budget:Previsions de croissance de 4% pour l'annee 2006-2007

avatar
gwotoro
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 3974
Localisation : Canada
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: le balancier

Budget:Previsions de croissance de 4% pour l'annee 2006-2007 Empty Budget:Previsions de croissance de 4% pour l'annee 2006-2007

Message  gwotoro Jeu 21 Sep 2006 - 18:52

Une prévision de croissance de 4 % pour l’exercice fiscal 2006-2007

Par Thomas Lalime
thomaslalime@lematinhaiti.com


Le ministre de l’Économie et des Finances, M. Daniel Dorsainvil, a procédé le jeudi 14 septembre 2006 au dépôt officiel du projet de budget de la République au Sénat, après avoir effectué le même exercice la veille à la Chambre basse.

Le montant prévu pour l’exercice 2006-2007 s’élève à 64,570 milliards de gourdes, soit 1,6244 milliards de dollars américains (au taux de 39,75 gourdes pour un dollar).

Les deux chambres sont convoquées en session extraordinaire pour plancher sur le contenu du projet dont une copie est parvenue à la section Économie et Affaires de Le Matin.

Après des taux de croissance de 1,8 % pour l’exercice fiscal 2004-2005 et 2,5 %, selon les estimations pour l’exercice en cours, le gouvernement Préval/Alexis fixe la barre à 4 % pour l’exercice fiscal 2006-2007.

Le projet de budget 2006-2007, lit-on dans l’exposé des motifs du document soumis au Parlement, est élaboré dans un environnement marqué par le renforcement de la stabilité macroéconomique, après les chocs subis en 2004 (troubles politiques et graves inondations). Le PIB réel a augmenté de 1,8 % au cours de l’exercice 2004-2005 et, selon les estimations, le taux de croissance devrait atteindre 2,5 % au cours de l’exercice 2005-2006. Grâce à une augmentation des recettes et à un renforcement du contrôle des dépenses, poursuit le document, le déficit global de l’administration centrale est contenu dans des proportions raisonnables.

L’exécutif ne compte pas solliciter le financement de la Banque centrale. Le recours obligé au financement monétaire du déficit budgétaire est désormais révolu, précise le projet de budget. Cet important ajustement des finances publiques a contribué à une réduction de l’inflation en fin de période, qui est revenue de 38 % au cours de l’exercice 2003 à 13 % selon les projections pour l’exercice 2005-2006. La gourde a connu une relative stabilité au cours de ces derniers mois et les réserves obligatoires dépassent le niveau espéré, selon les informations disponibles. Les autorités anticipent un taux de croissance de 4 % pour le prochain exercice fiscal.


Suite de l'article: http://www.lematinhaiti.com/PageArticle.asp?ArticleID=2115

    La date/heure actuelle est Ven 2 Déc 2022 - 3:56