Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -22%
-200€ sur la TV LG 55NANO86 55″ NanoCell ...
Voir le deal
699.99 €

 

 Stacey Abrams devrait être nommée à la Cour Suprême

Aller en bas 
AuteurMessage
Marc-Henry
Administrateur
Marc-Henry

Masculin
Nombre de messages : 6162
Localisation : Canada
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Lobbyiste

Stacey Abrams devrait être nommée à la Cour Suprême Empty
MessageSujet: Stacey Abrams devrait être nommée à la Cour Suprême   Stacey Abrams devrait être nommée à la Cour Suprême EmptyDim 8 Nov 2020 - 20:44

Stacey Abrams devrait être nommée à la Cour Suprême Stacey11

Ce sera intéressant de voir un politicien prendre place à la Cour Suprême des USA  après ce que Trump vient de faire avec la juge Amy.  Les républicains ont une majorité absolue . Pour corriger cette offense des républicains , nous recommandons au nouveau président démocrate  de   considérer la candidature de Mme Stacey Abrams à la Cour Suprême des USA . Elle fera un excellent travail à cette Haute Cour .

_________________
Solidarité et Unité pour sauver Haiti
Revenir en haut Aller en bas
https://www.forumhaiti.com
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16857
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Stacey Abrams devrait être nommée à la Cour Suprême Empty
MessageSujet: Re: Stacey Abrams devrait être nommée à la Cour Suprême   Stacey Abrams devrait être nommée à la Cour Suprême EmptyLun 9 Nov 2020 - 8:03

Avant ca,STACEY ABRAMS a un autre miracle a accomplir,delivrer les deux sieges du SENAT en GEORGIA aux DEMOCRATES.

Quand a la COUR SUPREME,vous n'avez pas besoin d'etre prealablement un JUGE pour y sieger;surtout qu'elle est une AVOCATE diplomee de YALE LAW SCHOOL.

Imaginez vous,STACEY ABRAMS est l'un des politiciens les plus populaires aux ETATS UNIS dans les milieux DEMOCRATES.

Elle a accompli ce qu'on pensait qui n'etait pas possible,delivrer l'ETAT de GEORGIA aux DEMOCRATES.

Dans les chaines de TELEVISION plus ou moins LIBERALES,on ne parle que d'elle.

Je me demande si elle ne sera pas nommee MINISTRE DE LA JUSTICE l'une des positions les plus importantes du CABINET.
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16857
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Stacey Abrams devrait être nommée à la Cour Suprême Empty
MessageSujet: Re: Stacey Abrams devrait être nommée à la Cour Suprême   Stacey Abrams devrait être nommée à la Cour Suprême EmptyLun 9 Nov 2020 - 9:36

Si STACEY ABRAMS delivre les deux sieges du SENAT en GEORGIA,elle sera une LEGENDE ,pas moins pour avoir change l'histoire immediate des ETATS UNIS:

http://theguardian.com/us-news/2020/nov/09/stacey-abrams-georgia-senate-run-off-election


Comment le second tour du Sénat géorgien pourrait enfin donner sa victoire à Stacey Abrams

Stacey Abrams
Il y a deux ans, elle a perdu contre le secrétaire d'État de l'époque, Brian Kemp, mais cette perte l'a incitée à se battre pour le droit de vote des Géorgiens.

Ankita Rao , Oliver Laughland et Sam Levine

Lun 9 nov.2020 à 02h00 ESTDernière modification le Lun 9 Nov 2020 08.47 EST
Actions
737
Stacey Abrams a contribué à abolir les barrières pour les électeurs géorgiens.
Stacey Abrams a contribué à abolir les barrières pour les électeurs géorgiens. Photographie: Nathan Posner / REX / Shutterstock
Til y a deux ans, Stacey Abrams est devenue un nom connu lorsqu'elle s'est présentée aux élections de gouverneur de Géorgie contre Brian Kemp, alors secrétaire d'État. Bien que ses votes aient été brefs, elle a refusé de céder - invoquant une répression généralisée des électeurs dans un État où l'élection était dirigée par l'opposant lui-même.

En 2020, elle n'est toujours pas gouverneure. Mais à certains égards, Abrams n'a jamais perdu.

Bien qu'elle soit sur le point d'être recomptée, la Géorgie a surpris l'Amérique et le monde lorsque - sur la base du premier décompte - les démocrates ont dépassé les républicains la semaine dernière. Si le résultat survit au recomptage, Joe Biden deviendra le premier candidat démocrate à la présidence à gagner la Géorgie en 28 ans.

Il n'aurait pas pu le faire sans Stacey Abrams.

L'énorme participation électorale - inspirée par le travail d'Abrams et une vague de fond d'organisateurs de la communauté noire dans son cercle - signifie que les deux courses du Sénat de Géorgie iront à un second tour et, si les démocrates devaient gagner les deux courses, ils contrôleraient le Sénat. Sans eux, Joe Biden sera considérablement limité par un Sénat républicain - le chef Mitch McConnell pourrait même opposer son veto aux nominations au cabinet.

Stacey Abrams: `` Ce n'est pas un combat qui va être gagné en une seule élection ''
Lire la suite
La date du second tour du Sénat, le 5 janvier, apparaît comme un autre jour de destin pour la Géorgie - et l'Amérique. En son cœur se trouve une femme qui, deux ans après sa défaite, pourrait être au bord d'une victoire spectaculaire. Comme le notait un article de CNN la semaine dernière: «Pour Stacey Abrams, la vengeance est un plat le mieux servi en bleu (démocrate).»

Abattre les barrières
En 2018, la course au poste de gouverneur en Géorgie a été très disputée. Le décompte final indique qu'Abrams a perdu par seulement 55 000 voix. Mais Abrams, qui avait obtenu l'aval de Bernie Sanders et de Barack Obama, n'a pas accepté le résultat.

Plus d'un million de Géorgiens ont été purgés des listes électorales, et près de 670 000 personnes ont été annulées de leurs fonctions en 2017. Une analyse d' Associated Press a révélé que 70% des électeurs annulés étaient noirs - une nette disparité raciale puisque seulement 32% de la population géorgienne est noire . Cela couperait profondément la base électorale d'Abrams.

Pendant ce temps, le responsable de la tenue des listes électorales était lui-même son adversaire. Au moment de la course, Kemp était secrétaire d'État de Géorgie, un poste qui supervise les élections de l'État - un conflit d'intérêts clair.

Le New Yorker, quelques semaines avant ce jour d'élection il y a deux ans, a publié un profil intitulé Brian Kemp est le Martin Shkreli de la suppression des électeurs. (Une référence à l'influence d'initié de Kemp tout en faisant référence au célèbre `` Pharma Bro '' qui a été reconnu coupable de fraude pour avoir augmenté les prix des médicaments.)

Le New Yorker a déclaré à propos de Kemp: «Son mandat en tant que secrétaire d'État a été entaché par un record de répression électorale et de tactiques d'intimidation. En général, il est impossible de parler de ces actions sans parler de la façon dont elles nuisent à la participation des minorités. »

Abrams n'a pas concédé. Mais elle n'a pas non plus arrêté de travailler.

Avocate formée à Yale, elle a passé des années à essayer de lutter contre une maladie au cœur de la démocratie américaine: pourquoi des millions d'Américains ne peuvent toujours pas accéder aux urnes, en particulier les personnes de couleur et les communautés pauvres. Et que ce problème ne fait qu'empirer.

«Après 2018, Stacey n'a pas été abattu, démoralisé ou décidé de rester absent. Elle est allée directement au travail pour abattre les barrières au scrutin et renforcer le pouvoir des communautés négligées - à la fois en Géorgie et dans tout le pays », a déclaré Vanita Gupta, présidente-directrice générale de The Leadership Conference on Civil and Human Rights. «Elle a aidé à créer l'infrastructure, les coalitions multiraciales, qui donnent des résultats étonnants en Géorgie et dans tout le pays.»

Avant sa campagne au poste de gouverneur, Abrams avait lancé The New Georgia Project, un groupe non partisan dédié à l'élargissement de l'électorat en enregistrant les électeurs. Après la course de 2018, elle est allée plus loin: elle a lancé Fair Fight, une organisation qui a aidé à former des équipes de protection des électeurs dans les États du pays. Il a également tenté d'éduquer et d'autonomiser les jeunes électeurs de couleur et les a encouragés à s'inscrire.

Les efforts combinés de Fair Fight et du New Georgia Project sont crédités d'avoir enregistré 800 000 nouveaux électeurs dans l'état.

Fair Fight a contribué à la croissance d'une coalition d'organisateurs de base qui se développait dans tout l'État. Black Voters Matter, une coalition multi-états d'organisateurs travaillant dans des quartiers majoritairement minoritaires, était actif dans toute la Géorgie. La Ligue urbaine du Grand Atlanta, s'est déroulée dans la banlieue de la plus grande ville de l'État. Chacun avec un seul objectif: inscrire les électeurs et les amener à participer.

Ça a marché. De l'élection primaire à l'élection présidentielle, le taux de participation en Géorgie a grimpé en flèche d'au moins 1 million de personnes depuis 2016, selon le professeur de l'Université de Floride Michael McDonald, qui dirige le US Elections Project. Dans les jours qui ont suivi les élections, ce seraient les communautés à majorité noire entourant les villes d'Atlanta et de Savannah dont les votes pousseraient Trump à quitter sa position de leader.

Et l'influence d'Abrams ne s'est pas arrêtée en Géorgie. Comme Ben Wikler, président du Parti démocrate du Wisconsin, l'a reconnu, Fair Fight a également aidé Biden à gagner dans le Wisconsin et dans d'autres États clés du swing cette année.

Ben Wikler
(@benwikler)
Il y a beaucoup de discussions tout à fait correctes sur la façon dont @StaceyAbrams a été essentiel pour gagner la Géorgie. Folks: Stacey et son équipe ont également joué un rôle essentiel dans le renversement du Wisconsin. Et tous les autres champs de bataille. Ils ont travaillé avec nous pour créer des équipes de protection des électeurs massives et suralimentées, en commençant * tôt *.

À bien des égards, il s'agissait d'un référendum, non seulement sur le travail d'Abrams, mais sur ce qui pourrait se passer dans le sud des États-Unis si les Noirs étaient autorisés à voter avec le même accès que leurs homologues blancs. C'est un combat qui a précédé Abrams, mais qui est, à certains égards, dans son sang.

Un nouveau mouvement
Les parents d'Abrams - tous deux ministres méthodistes - étaient impliqués dans le mouvement des droits civiques à l'adolescence. Son père a été arrêté pour avoir aidé les communautés noires à s'inscrire pour voter.

«Mes parents nous ont emmenés avec eux lorsqu'ils ont voté», a-t-elle déclaré au Guardian l'année dernière. «Ils ont expliqué pourquoi la politique était importante. Ils se sont assurés que nous regardions les nouvelles et posions des questions, car ils voulaient que nous comprenions que notre engagement, notre capacité à façonner nos communautés, était directement lié à nos votes, et ils ont dit très clairement qu'ils s'attendaient à ce que nous soyons des électeurs.

Un «Nous avons voté!» murale à Atlanta, en Géorgie, présente Stacey Abrams.
FacebookTwitterPinterest Un «Nous avons voté!» murale à Atlanta, en Géorgie, présente Stacey Abrams. Photographie: Elijah Nouvelage / The Washington Post via Getty Images
Elle a également été franc sur les difficultés auxquelles elle a été confrontée en tant que femme noire se présentant à une fonction publique, même de l'avis de l'establishment démocrate en Géorgie. Lors de sa candidature au bureau du gouverneur en 2018, elle a envisagé de se retirer de la course après qu'un mentor proche ait refusé d'approuver sa campagne.

«C'est une conversation qui m'a aidé à comprendre que ce n'est pas simplement un trope tenu par ceux qui s'opposent à moi en tant que démocrate», a-t-elle déclaré. «C'était un trope détenu par ceux qui ne croyaient tout simplement pas en la capacité des communautés de couleur à détenir le pouvoir.»

Cette mission a pris un nouveau ténor cette année, la même année où le pays a perdu John Lewis, le membre du Congrès basé à Atlanta qui incarnait le mouvement des droits de vote. Et la même année où le plus grand mouvement de défense des droits civiques depuis les années 1950 a pris de l'ampleur après la mort de George Floyd, un Noir assassiné par la police.

C'est donc une confluence de ces facteurs qui a remis la Géorgie sur la carte en tant qu'État à gagner. Et Abrams s'est positionnée adroitement au milieu de cela, motivée par sa propre expérience et propulsée par un nouveau mouvement progressiste jamais vu auparavant en Géorgie, sans parler du sud des États-Unis.

En 2013, la Cour suprême a détruit la loi sur les droits de vote de 1965, destinée à protéger les minorités des barrières électorales préjugées qui sévissent dans le pays depuis que les Noirs américains ont obtenu le droit de vote en 1868.

La décision de la Cour suprême de 2013 a eu d'énormes conséquences en Géorgie, un État qui, jusque-là, devait faire pré-autoriser les changements de vote par le gouvernement fédéral avant qu'ils n'entrent en vigueur. L'État a coupé près de 10% de ses bureaux de vote depuis la décision, même si près de 2 millions de personnes ont été ajoutées à ses listes électorales, selon une analyse de Georgia Public Broadcasting et ProPublica.

C'est une décision qui a particulièrement affecté les électeurs noirs, qui sont plus susceptibles que les électeurs blancs de voter en personne. C'est à ces atteintes au droit de vote qu'Abrams s'est consacrée après les élections de 2018.

Un changement clair
Plus tôt cette année, il était clair que la Géorgie avait changé. Lors des élections primaires, malgré les retards dus à la pandémie, les électeurs ont fait la queue pendant des heures et ont massivement choisi Joe Biden comme candidat pour affronter Trump.

Un partisan remercie Stacey Abrams après que Joe Biden a été nommé vainqueur de la présidence.
FacebookTwitterPinterest Un partisan remercie Stacey Abrams après que Joe Biden a été nommé vainqueur de la présidence. Photographie: Elijah Nouvelage / Getty Images
Publicité

C'était un signe de ce qui allait arriver en novembre. Abrams a déclaré à CNN le jour du scrutin que «nous avons constaté un taux de participation spectaculaire dans des communautés qui ne sont généralement pas au premier plan des candidats. Nous les avons vus s'engager, être encouragés, et nous les avons vus se manifester.

Jen Jordan, la sénatrice démocrate de Géorgie, a déclaré au New York Times qu'Abrams avait anticipé l'évolution démographique de l'État: «Elle l'a vu venir. Les données étaient là si vous vouliez les consulter. Le problème était que personne n'était vraiment disposé à examiner les données. »

À l'exception de Stacey Abrams et de la coalition populaire qu'elle a aidé à construire à travers la Géorgie.

En 2018, Brian Kemp a remporté la course au poste de gouverneur de Géorgie. En supposant que le recomptage de 2020 ne change rien, alors il aura perdu le combat pour livrer la Géorgie aux républicains pour la première fois en 28 ans. Le 5 janvier, il affrontera à nouveau la puissance d'Abrams alors qu'elle cherche à mobiliser suffisamment d'électeurs pour proposer le Sénat aux démocrates.

Ce serait deux ans trop tard, mais ce serait une victoire à attendre.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Stacey Abrams devrait être nommée à la Cour Suprême Empty
MessageSujet: Re: Stacey Abrams devrait être nommée à la Cour Suprême   Stacey Abrams devrait être nommée à la Cour Suprême Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Stacey Abrams devrait être nommée à la Cour Suprême
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: