Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti



Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.

-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% Nike Crater Impact SE
68.97 € 114.99 €
Voir le deal

Haiti en Marche: CEP provisoire ou permanent ?

avatar
gwotoro
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 3974
Localisation : Canada
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: le balancier

Haiti en Marche: CEP provisoire ou permanent ? Empty Haiti en Marche: CEP provisoire ou permanent ?

Message  gwotoro Sam 29 Sep 2007 - 13:49

CEP provisoire ou CEP permanent ?

PORT-AU-PRINCE, 22 Septembre - L'actualité a pris une tournure inattendue. Un bras de fer pour obtenir la réalisation par le CEP provisoire des élections destinées au renouvellement du tiers du Sénat.

Le mouvement est mené au Sénat lui-même par un groupe ayant à sa tête les sénateurs Rodolphe Boulos (Nord-Est) et Youri Latortue (Artibonite).

Leur argumentation : si les sénatoriales partielles ne sont pas tenues avant la fin de l'année, le Sénat sera tronqué à la rentrée parlementaire en 2008. D'où risque de blocage et pis encore, de retomber dans le vide institutionnel.

Pour prévenir cette éventualité, le groupe propose de confier la réalisation de ces élections à l'actuel Conseil électoral provisoire, celui qui a organisé les présidentielles et législatives de 2006, puis les municipales et communales.

Mais il existe un problème : le CEP provisoire n'a pas mandat (en vertu de la Constitution) de réaliser les sénatoriales partielles.

La tâche qu'il lui reste à accomplir c'est de tenir les élections indirectes qui doivent déboucher entre autres sur la constitution du Conseil électoral permanent.

Et c'est à ce dernier (le CEP permanent) qu'il revient constitutionnellement de tenir les élections pour renouveler le tiers du Sénat.

Cela dit, le clan Rodolphe Boulos-Youri Latortue cherche deux choses :

1) Obtenir l'organisation des sénatoriales partielles avant la rentrée parlementaire de 2008, notamment pour ne pas remettre en question la composition du grand corps. Etc, etc.

2) Que ces élections soient organisées par le CEP provisoire.

Quant au fait que celui-ci n'a pas mandat pour leur réalisation, les initiateurs du mouvement font valoir qu'il en a par contre l'expérience acquise alors que le CEP permanent, quant à lui, ne sera pas encore prêt.

L'exécutif désapprouve...

Sur ce, ils invitent à venir témoigner au Sénat l'ex-directeur général du CEP, Jacques Bernard, qui se porte garant que la tâche ne prendra pas plus de trois mois.

Jacques Bernard parle en tant que directeur général du CEP qui a organisé principalement les élections présidentielles et législatives de 2006.

Cependant l'ex-directeur général n'en a pas moins une réputation très controversée. Une bonne partie de l'opinion le soupçonne d'avoir voulu manipuler les résultats - en tant que principal responsable du centre de tabulation - pour provoquer un 2e tour des présidentielles, afin d'augmenter les chances des adversaires de René Préval, autrement dit les candidats de l'ex-opposition.

Il a fallu une intervention en force de plusieurs grandes chancelleries (Brasilia, Washington) pour forcer le CEP et le gouvernement intérimaire du premier ministre Gérard Latortue à accepter le verdict indiscutable des urnes. Et la victoire au premier tour de M. Préval.

Cependant en milieu de semaine, le président du conseil électoral, Max Mathurin, annonce en sortant d'une rencontre avec le chef de l'Etat que l'exécutif désapprouve l'organisation des sénatoriales partielles par le CEP provisoire étant donné que la Constitution ne lui en donne pas le mandat.

Le président Préval voudrait d'abord entreprendre, selon Mathurin, des conversations avec différents secteurs afin qu'on puisse prendre la décision la plus susceptible de recueillir une certaine unanimité.

Le président de la République a pour mission de veiller au respect de la Constitution.

De gros intérêts en jeu...

On devrait donc s'attendre pour l'instant à voir le CEP provisoire s'atteler à sa tâche normale qui est d'organiser les élections indirectes en vue de la formation du Conseil électoral permanent.

Et afin que ce dernier puisse à son tour réaliser les sénatoriales partielles le plus tôt que possible.

Mais la question s'arrêtera-t-elle là ? Pas certain du tout. Nous sommes en Haïti où la ligne droite n'est presque jamais le droit chemin !

Ensuite, il doit y avoir de gros intérêts en jeu vu l'importance des efforts déployés par le groupe de sénateurs à la tête de ce mouvement de lobbying qui cherche à influencer tous les secteurs de la société.

Rappelons que le CEP provisoire est l'une des dernières institutions légitimement détenues par l'ex-opposition au sein du système mis en place après les élections constitutionnelles de 2006. En dehors du gouvernement formé sur une base de consensus politique et du Parlement où aucun parti ne détient la majorité absolue.

Rappelons aussi et surtout que le CEP en question ne date même pas du gouvernement intérimaire qui a pris le pouvoir après le départ forcé du président Jean-Bertrand Aristide le 29 février 2004. Mais de la période la plus intensive de la lutte anti-Aristide (2001-2003). Et sous forme de concession arrachée à ce dernier sous la pression internationale et des groupes qui menaçaient de le renverser par les armes.

L'ex-opposition arriva, à travers le gouvernement provisoire (2004-2006), à maintenir le même CEP pour organiser les élections constitutionnelles de 2006.

Et c'est ce statu quo que les sénateurs Boulos, Latortue et consorts cherchent à perpétuer, alors même que le mandat du CEP provisoire est en passe de s'achever.

Le suspense est donc de taille.

Haïti en Marche, 22 Septembre 2007

Qu'en pensez-vous ?

    La date/heure actuelle est Mer 5 Oct 2022 - 14:23