Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti



Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.

Le deal à ne pas rater :
Smartphone Xiaomi POCO M4 5G – 6.43″ -FHD 4Go – 64Go
127.92 €
Voir le deal

2 participants

DÉRIVES D’UNE « COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE »

Doub-Sossis
Doub-Sossis
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 2429
Localisation : Montreal
Loisirs : cockfighting
Date d'inscription : 24/12/2007

DÉRIVES D’UNE « COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE » Empty DÉRIVES D’UNE « COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE »

Message  Doub-Sossis Jeu 27 Mai 2010 - 19:12

LES DÉRIVES D’UNE « COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE »
Par André Lafontant Joseph

jeudi 27 mai 2010,
Radio Kiskeya

Il est plutôt surprenant de voir le soutien inconditionnel accordé par certains acteurs de la communauté internationale à la politique du Président René Préval caractérisée, entre autres, par : • Des violations flagrantes et répétées de la Constitution et des lois haïtiennes ; • Le refus systématique de dialoguer avec les acteurs nationaux ; • La corruption, la cooptation et le détournement des fonds publics, notamment au bénéfice de certains parlementaires ; • La manipulation des élections par un conseil électoral totalement aux ordres ; • Le mépris de l’opinion publique haïtienne. Les seuls gouvernements qui ont pris une certaine distance vis-à-vis de cette dérive antidémocratique, ont été ceux des États-Unis et de l’Allemagne. Mme Hilary Clinton a clairement exprimé devant la presse américaine le vœu que les élections en Haïti, se fassent au moment approprié, ce qui ne veut pas dire coûte que coûte en novembre 2010. Dans le même temps, le Département d’État a publiquement dénoncé le règne de la corruption en Haïti.

L’Ambassadeur allemand accrédité en Haïti, pour sa part, a appelé au dialogue politique entre le gouvernement et le reste de la société pour dénouer la crise qui s’amorce.

Quant aux instituions internationales, leurs représentants donnent l’impression de confondre leur allégeance au Président Préval au soutien qu’ils devraient apporter au peuple haïtien. Ils font la leçon sur les bienfaits de la démocratie par les urnes alors qu’en avril 2009, les institutions dont ils sont les porte-paroles avaient avalisé des élections frauduleuses où des bulletins de vote n’avaient pas été comptés, sans aucune explication du Conseil Électoral Provisoire (CEP) . Cette démocratie se résumerait au respect de l’échéance de la tenue des élections présidentielles, minimisant le blocage d’élections locales qui n’ont jamais eu lieu ou le retardement des législatives qui devaient avoir lieu en novembre 2009.

Voilà maintenant plus de trois mois que ces acteurs chantent le refrain de la faisabilité d’élections générales à la fin de l’année sans qu’aucune initiative soit prise pour résoudre d’épineux problèmes techniques : Plus de 300.000 morts non enregistrés à l’état civil ; Des centaines de milliers de personnes déplacées à enregistrer à travers le pays ; Un nombre indéterminé de centres de vote rendus inutilisables par le séisme ; les rues d’une capitale jonchées de camp de réfugiés non structurés.

En plus de ces problèmes techniques, il y a des goulots politiques que ces représentants de la communauté internationale font semblant d’ignorer tels le rejet du CEP par les partis politiques pour toutes les raisons que nous venons de rappeler et plus récemment l’agitation créée par le vote d’un état d’urgence de 18 mois et la prolongation du mandat du président, au-delà du terme constitutionnel. À un moment où il faudrait la mobilisation de tous les efforts pour reconstruire le pays, ces acteurs encouragent, de fait, la division au sein de la famille haïtienne.

Tous les haïtiens soucieux de l’avenir du pays veulent que de bonnes élections aient lieu. Ils auraient même souhaité que leur préparation ait été initiée depuis bien longtemps. Rien n’indique que le Président Préval veut vraiment organiser des élections en novembre 2010, puisqu’il ne prend aucune mesure réelle pour résoudre les problèmes techniques et politiques que nous venons de noter. Pire, dans son discours du 18 mai 2010, il en envoie la responsabilité à des personnes non identifiées. Fort de la loi de prolongation qui demande à ce que le pouvoir soit remis à un président élu, il peut rester indéfiniment au pouvoir, en bloquant dans la réalité ce qu’il fait semblant de réclamer. Comment demander aux haïtiens d’accepter cette perspective viciée à la base, plus effrayante que le tremblement de terre du 12 janvier 2010 par ses conséquences prévisible ?

Ces acteurs non avertis ou mal intentionnés de la communauté internationale doivent savoir qu’ils hypothèquent irrémédiablement les chances de la reconstruction d’Haïti, en soutenant la politique de M. Préval. Ce ne sont pas des milliards versés à un régime corrompu qui vont pouvoir nous sauver. Il est temps pour qu’ils adoptent une posture plus respectueuse de la bonne gouvernance, de la vraie démocratie et, enfin, plus soucieuse des intérêts du peuple haïtien.

andrelafontant@hotmail.com
avatar
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17750
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

DÉRIVES D’UNE « COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE » Empty Re: DÉRIVES D’UNE « COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE »

Message  Joel Jeu 27 Mai 2010 - 20:09

Nèg ap rablabla paske yo anfas pou premye fwa majinalizasyon.Y ap pale de sa ETAZINI panse;e ki sa BREZIL towo gronde ,ki ap bonbe lestomak li de pliz an pli chak jou ,ki sa l panse?
Si gen yon peyi ki aktyèlman pa pè ETAZINI jounen jodi an ,se Brezil e y ap chache yon jan pou yo remèt ETAZINI monnen pyès li ,akòz de sa ki te pase lan ONDIRAS lan.

Bann nèg ki t ap pran woulib yo ,konprann yo se politisyen;ki ap rele lòt popilis ,tandiske yomenm yo pa janm devlope okenn apwi lan popilasyon an ;nèg ki toujou konprann yo ka rale las datou koudeta a;YO PRAN KON RAT!
TOUT BAGAY DEPANN DE PREVAL.Si misye ""entelijan"" jan yo di l lan e li jwenn e chache yon akomodasyon ak FANMI LAVALAS;tout lòt politisyen yo ap mouri lan fim lan!

    La date/heure actuelle est Lun 5 Déc 2022 - 4:14