Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti



Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.

Le Deal du moment : -25%
-130€ sur l’Ecran PC DELL S3422DWG
Voir le deal
399.99 €

2 participants

Le président voit-il la même chose que nous ?

Marc H
Marc H
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 10031
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

Le président voit-il  la même chose que nous ? Empty Le président voit-il la même chose que nous ?

Message  Marc H Dim 18 Nov 2007 - 2:43

Je ne ferai pas un long discours. Je vais aller droit au but. Je poserai une question claire aux responsables de l'état haïtien. Y a t-il une certaine volonté gouvernementale de mettre fin au laisser-faire et à l'improvisation au sein des partis politiques au pouvoir?

Depuis juin 2006 la pratique de l'état n'a rien d'édifiant. L'état haïtien semble s'être résolument engagé à tourner en rond. La création d ‘emplois se fait attendre. Les changements structurels promis n’ont pas été exécutés .On arrive à se demander ; qu’attendra le président de la république pour relancer le pays ? Le président haitien sent-il la même... odeur politique que nous ?

Dans les cercles de réflexion proches des milieux politiques progressistes et impartiaux , plusieurs militants remettent progressivement en question la gestion du pouvoir politique et critiquent l’approche gouvernementale haïtienne .La république d’Haïti se trouve actuellement à la croisée des chemins et son démarrage économique, politique et social ne sera possible que dans la mesure où le président reconnaitra que son gouvernement ne marche pas. En cette matière, j’estime que l’actuel gouvernement a échoué dans sa tentative de développer un véritable leadership à partir d’un consensus politique sans projet collectif. Un nouveau gouvernement est non seulement nécessaire mais essentiel pour redonner le goût d’Haïti aux haïtiens vivant à l’étranger. C’est le temps d’avancer. Avançons! Arrêtons de jouer au cache-cache lubin… Ce gouvernement ne fonctionne pas et est incapable d'avancer. Il est à la croisée des chemins, proche d'un cul-de-sac...
Rodlam Sans Malice
Rodlam Sans Malice
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

Le président voit-il  la même chose que nous ? Empty Re: Le président voit-il la même chose que nous ?

Message  Rodlam Sans Malice Dim 18 Nov 2007 - 10:56

Votre constat est méritoire.L'ecclesiaste nous dit :"Chaque chose en son temps."La politique n'est pas un jeu d'enfant ;il faut savoir lacher du lest pour eviter un echec.Le president doit comprendre que son echec ,cette fois-ci ,sera impardonable au camp populaire.Alors ,Monsieur le President ,aux grands maux les grands remèdes.Le temps n'est plus aux discours ,mais aux actes tangibles pour delivrer ce peuple aux abois qui demande le pain.

Fini le temps des tergiversations;il faut desencombrer l'admiministraion publique des sinecures pour trouver les fonds nécéssaires à la relance de l'agriculture,du tourisme et de l'economie en general.Nous ne pouvons plus attendre ;le bateau coule a pic.
Marc H
Marc H
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 10031
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

Le président voit-il  la même chose que nous ? Empty Re: Le président voit-il la même chose que nous ?

Message  Marc H Dim 18 Nov 2007 - 11:10

Le journal Le Nouvelliste
Les gens de Cité Soleil au comble de la misère

Sept mois après que 20 millions de dollars américains eurent été débloqués pour Cité Soleil, les conditions de vie des habitants de cette commune ne sont guère améliorées. Ces derniers vivent toujours dans la misère.

Pieds nus au milieu des mares d'eau nauséabondes, le torse nu, Willy, un homme dans la cinquantaine habitant depuis toujours « Ti Ayiti», un quartier de Cité soleil, crie haut et fort «aba lamizè». Ce père de quatre enfants, assis à l'entrée de sa maisonnette en tôle, regarde, l'air désespéré, le canal d'évacuation des eaux usées dans lequel des immondices s'exhibent dans des flaques d'eau stagnante.

« Aucune des autorités qui représentent la commune ne se soucie de nos conditions de vie, dit-il d'un air indigné. Nous avons entendu dire que des fonds ont été débloqués par les Américains pour la Cité, mais jusqu'ici rien de concret n'a été fait pour la population. Vous pouvez constater que nous sommes livrés à nous-même, tant au niveau du logement, de la nourriture qu'au niveau sanitaire. »

« Si l'Etat haïtien veut vraiment réduire la violence, le banditisme, la délinquance, le kidnapping et le chômage dans le pays, il doit au plus tôt investir en partenariat avec le secteur privé dans la création d'emplois, en particulier en faveur des habitants de la Cité. Car, le chômage, c'est l'une des causes majeures des actes de violence», a-t-il soutenu.

Willy n'est pas le seul. Il y a en effet plein de gens aussi pauvres que lui dans ce bidonville: Louisiana, Andrène, Yoletta, Célida, Ilmanie, vivent eux aussi dans des conditions inhumaines.

A Bélékou, Ti Canada, Cité Blodè, Projet Lintaud 1 et 2 habitent - ou plutôt survivent - dans des masures infectes faites de tôles rouillées, à la merci de la moindre pluie qui transforme en quelques minutes leur habitat déjà dégradé à l'extrême en un cloaque immonde. Même constat à Ti Ayiti où les milliers d'habitants se partagent la même misère. « La proximité des fatras et l'état insalubre des lieux sont néfastes pour notre santé », soupire d'un air frustré Yoletta, marchande de «Tonm-Tonm», âgée de 43 ans.

« Je sais que je suis exposée à de graves maladies, dit Yoletta, une veuve dont le petit commerce fait vivre - ou plutôt survivre - ses sept enfants. Mais nous n'avons aucun autre endroit où gagner notre pain. »

Andrène, une jeune femme de 28 ans et mère de trois enfants, vit cette même misère. Chaque jour qui passe, elle a le sentiment que les carottes sont cuites pour les habitants de Cité Soleil. « Au lieu que des ONG dilapident les fonds pour construire de petits corridors, j'aurais aimé qu'avec ces fonds des maisons soient construites pour nous, afin que nous ayons un environnement sain », dit-t-elle d'un ton triste.

Pour Louisiana, mère de six enfants, ces fonds n'ont pas été utilisés dans les domaines qu'il faut. « Nous sommes en train de crever de faim, nos enfants souffrent de la malnutrition et de maladies comme la malaria et le kwashiorkor », dit-elle. Pire. Au moment de notre visite, des enfants d'à peine 3 ans jouaient près des piles d'immondices enflammées dégageant une fumée délétère en bordure d'un canal du Projet Lintaud 2.

Essayant d'entrer en contact avec le député de la commune afin de faire lumière sur les 20 millions de dollars qui ont été débloqués, « J'en sais rien, dit-il d'un ton embarrassé. De préférence, contactez le maire. » A la mairie de Cité Soleil, le maire titulaire, Wilson Louis, n'était pas disponible. Au téléphone, il a refusé de nous parler, manifestement mal à l'aise.

Pourtant, à Cité Soleil, les attentes sont de plus en plus grandes et les habitants veulent profiter de l'attention particulière accordée par les bailleurs de fonds internationaux au plus grand bidonville de toute la Caraïbe. Pour certains, la réhabilitation des deux commissariats incendiés lors des évènements de 2004 compte parmi les priorités. « On veut que les projets tiennent compte de nos besoins réels », dit un habitant de Cité Soleil.

D'après Valsaint Francy, directeur de l'institution mixte Foi de Job à Soleil 19, la situation dans laquelle évoluent les jeunes et les habitants constitue un cancer aux yeux de tous. Pour lui, des institutions nationales et internationales se servent de la situation des gens de ce bidonville pour en tirer profit sans avoir aucune intention d'améliorer réellement l'état de cette commune.

« Quelque 20 millions de dollars américains ont été récemment débloqués pour améliorer les conditions de vie des gens de Cité Soleil, mais on se demande où sont-ils passés », s'interroge-t-il.

Les Haïtiens doivent enfin prendre conscience de l'état catastrophique de certaines zones comme Cité Soleil afin que Haïti projette une image positive aux étrangers. Les gens de Cité Soleil attendent des solutions. Pendant combien de temps attendront-ils encore? C'est la question que se posent tous ceux qui souhaitent réellement gagner la bataille de la misère.
Source: Le Nouvelliste

Contenu sponsorisé


Le président voit-il  la même chose que nous ? Empty Re: Le président voit-il la même chose que nous ?

Message  Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 26 Sep 2022 - 7:48